Avec "Tout peut arriver" le rappeur Roméo Elvis confie n'avoir jamais "autant jeté" de morceaux pour composer un album

Le rappeur belge sort un nouvel album étonnant, entre humour et rugosité, notamment nourri par les confinements.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Roméo Elvis à Cannes le 10 octobre 2021. (VALERY HACHE / AFP)

Trois ans après son dernier album, le rappeur Roméo Elvis est de retour depuis le 27 mai. Le belge sort Tout peut arriver et s'apprête à repartir en tournée à la rentrée. Il a beaucoup travaillé et souvent recommencé ce nouveau disque, en assumant tout ce qui lui est arrivé avec le succès. "Le doute, c'est de la pure création et j'ai besoin d'une motivation", énonce-t-il ainsi sur l'un des titres de l'album. De quoi résumer, en creux, sa philosophie. Car celui qui s'est affirmé comme une bête de scène oscille en permanence entre doute et confiance. "Je veux tellement capter l'attention tout le temps, raconter des histoires aux gens qui m'écoutent... À moins de faire du stand up, [la scène] est la meilleure chose et le meilleur endroit où je puisse être."

Il a mis du temps à faire ce deuxième véritable album, percuté notamment par le Covid-19 mais pas seulement. "C'est la première fois que j'ai autant jeté. À un moment, je me suis même retrouvé avec un album qui était prêt et en fait je ne l'aimais pas. Je crois que je n'ai gardé deux morceaux."

"C'est vraiment un luxe de pouvoir assumer ce que j'ai envie de faire, par exemple de ne pas aller spécialement vers un hit radio. C'était pour moi un des risques que je prenais."

Roméo Elvis

à franceinfo

Tout Peut Arriver, sans aucun featuring, est en effet un disque étonnant, varié, entre humour et rugosité. Il s'agit aussi d'une forme de réaction à Chocolat, sorti en 2019, qui avait désarçonné les fans purs et durs, par son décalage et sa douceur assumée. "J'aime Chocolat de tout mon cœur. Toutes les erreurs que j'ai faites dans cet album m'ont permis d'avancer et d'être aujourd'hui beaucoup plus à l'aise avec mon nouvel album. Il fallait passer par là", reconnaît Roméo Elvis, qui va avoir 30 ans cette année et dit ne rien regretter. "C'était un méga bon exercice : je rentrais dans la cour des grands, du mainstream, des millions de stream et des disques d'or... J'ai appris."

En 2020, le rappeur belge a été accusé d'agression sexuelle par une fan. Il avait "regretté", s'excusant d'avoir "utilisé ses mains de manière appropriée". L'affaire avait déclenché une tempête médiatique mais il assure avoir changé. "Cette autre couleur du succès m'apprend aujourd'hui à m'améliorer, à prendre conscience de ce que je peux changer. Si ça tombe comme ça sur moi, c'est sûrement parce que j'y suis pour quelque chose donc regardons le problème en face pour éviter que ça se reproduise."

Aujourd'hui, Roméo Elvis répète qu'il a compris beaucoup de choses ces dernières années : les sommets, le sentiment de toute puissance, puis la redescente et les fautes. Le titre de ce nouvel album, Tout Peut Arriver, s'imposait alors.

Roméo Elvis sort un nouvel album - le reportage de Yann Bertrand
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.