Auditions pour les Inouïs du Printemps de Bourges 2021 : à Limoges, le rappeur Farlot se prépare

Le jeune musicien de 24 ans va chanter ses textes pour la première fois sur une scène et devant un jury de professionnels. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le rappeur Farlot en lice pour les sélections des Inouïs du Printemps de Bourges  (Farlot)

Comme chaque année, la pré-sélection des Inouïs du Printemps de Bourges, dispositif national de repérage et de sélection de nouveaux talents, a pris le chemin de plus de vingt salles à travers la France. Direction Limoges, où le rappeur Farlot prépare studieusement son audition pour convaincre le jury. Une étape capitale pour l'artiste, plutôt habitué à partager ses morceaux en ligne.   "C'est un challenge assez important, là on sera devant des professionnels qui ont déjà vu énormément de lives. J'appréhende... mais j'ai hâte !", confie-t-il.

Portrait du rappeur Farlot

Un égotrip élégant

Déjà sept ans que Florian, alias Farlot, a commencé le rap. Parmi ses influences, il cite le rap allemand. Son flow est précis et percutant. Son dernier clip, Booster Rouge, publié sur sa chaîne YouTube en janvier 2021, cumule plusieurs milliers de vues.

   

Repéré il y a quelques mois par la Fédération Hiero de Limoges, le jeune rappeur tend à se professionnaliser. Jérémy Galliot, chargé de projet au sein de la fédération Hiero, a pris sous son aile Farlot. Il l'assiste notamment dans ses répétitions et lui donne des conseils pour réussir sa première scène. "Il y a des qualités d'écriture, il a fait un choix moderne dans la manière de réciter son texte. Ce côté 'égotrip élégant', on trouve qu'il y a quelque chose à jouer, à développer, d'où le pari de le mettre sur scène", explique Jérémy Galliot. 

Le Sablard, mon quartier, ma bataille

Farlot, rappe et compose depuis l'âge de 16 ans. Les paroles de ses chansons s'inspirent de Limoges et de son quartier du Sablard. "Mes parents ont déménagé ici et ça n'était pas quelque chose que je souhaitais donc il me fallait un moyen d'évacuer et j'ai commencé à faire ça et maintenant on en est là", raconte-t-il. Participer au Printemps de Bourges serait un tremplin pour sa carrière naissante. Mais Farlot voit déjà plus loin, avec la sortie d'un premier album. 

Fin mars, à l’issue de quinze jours d’intenses délibérations, le jury du réseau Printemps de Bourges annoncera la trentaine d’heureux élus qui prendront la route des iNOUïS. Une 36e édition qui, si les conditions sanitaires le permettent, accueillera les artistes sur scène et face au public du 4 au 9 mai 2021. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.