Cet article date de plus de quatre ans.

"Prince était unique" : hommage planétaire après la mort de l'artiste

Aretha Franklin, la reine de la soul, mais aussi Madonna, Katy Perry, Spike Lee... Les artistes rendent hommage à Prince, ce génie de la musique disparu jeudi à l'âge de 57 ans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Prince au festival Sziget en Hongrie, en août 2011 © MaxPPP)

"Prince était unique. C'est un tel choc, Prince était sans aucun doute un original et quelqu'un d'unique ". La légende de la soul, Aretha Franklin , rend hommage à une autre légende désormais, Prince, retrouvé mort dans sa demeure de Minneapolis jeudi. La chanteuse de 74 ans estime qu'il y avait quelque chose de "mystique" dans ce virtuose d'un mètre soixante. Depuis l'annonce de sa mort, les réactions pleuvent dans le monde de la musique, et notamment sur les réseaux sociaux.

Madonna , autre grande voix de la pop, voit dans Prince un "vrai visionnaire" qui a "changé le monde" . Madonna a posté une photo d'elle sur Instagram et Twitter avec le géant de la Pop, tous les deux en jaune. "Et tout d'un coup... le monde a perdu une part de sa magie. Repose en paix Prince! Merci de nous avoir tant donné" , a réagi sur Twitter, la chanteuse Katy Perry.   Pour Mick Jagger, Prince est tout simplement "un artiste révolutionnaire ". Comme eux, des dizaines de chanteurs et musiciens du monde entier saluent le génie du "Kid de Minneapolis" qui a toujours su innover avec sa musique qui mêlait jazz, funk et disco.

"Une icône créatrice et un artiste qui enflamme" - Barack Obama

De nombreuses célébrités du monde du cinéma saluent aussi le grand artiste. Samuel L.Jackson se dit "effondré" et "sans voix" (...) Enorme perte pour nous tous!" .   Le cinéaste Spike Lee a lui aussi commenté sur Twitter la mort de Prince : «Mon frère me manque. Prince était un drôle de chat. Grand sens de l'humour.»

Des réactions jusqu'au plus haut sommet. Barack Obama salue "une icône créatrice" et "un artiste qui enflamme".

En France, le premier ministre Manuel Valls a tweeté : " Prince, ce génie créatif, vient de tirer sa révérence. Les larmes sont, ce soir, « purple », pourpres."  De son côté, la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, accumule les superlatifs dans un communiqué:  "Prince était l'essence même de la création, un artiste total: auteur-compositeur-interprète, danseur, multi-instrumentiste et un homme de scène hors pair. Prince, c'est plus de 30 ans de ferveur, de passion, de musique qui a fait vibrer le monde entier."

Un perfectionniste d'une grande humilité

Beaucoup saluent également le grand professionnalisme de Prince. Michel Denisot, qui l'a reçu trois fois au Grand Journal sur Canal + se souvient d'un artiste en "recherche de perfection". "Ses répétitions étaient extrêmement longues. Il chantait mieux que les choristes, il jouait mieux que le percutionniste, il savait tout", résume l'ancien présentateur. "L'un des plus grands showmen" qu'a jamais rencontré Daniel Colling, fondateur du Printemps de Bourges, et ancien exploitant du Zénith de Paris où Prince s'est produit quatre fois. Daniel Colling souligne aussi l'humilité de l'artiste : "A chaque fois qu'il faisait une grande salle à Paris, il allait faire le même concert dans une plus petite salle". Même souvenir d'un homme aimable et respectueux pour Catherine Fahri, patronne du New Morning, une salle de spectacle à Paris : "Il avait une grande notoriété, mais il avait aussi l'humilité de pouvoir venir écouter des musiciens avec le respect qui leur est dû".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.