Tame Impala, Chris, Booba : le festival We Love Green 2019 dévoile ses premiers noms

Tame Impala, Booba, Christine and The Queens, Laurent Garnier, Courtney Barnett, Flavien Berger : le festival We Love Green vient d'annoncer les 23 premiers noms de sa prochaine édition qui promet d'être aussi festive et éclectique que celle de 2018. Toujours niché au coeur du Bois de Vincennes (Paris 12e), le festival à visée écolo est prévu les 1er et 2 juin 2019.

Le totem We Love Green 2017 signé du couturier Jean-Charles de Castelbajac.
Le totem We Love Green 2017 signé du couturier Jean-Charles de Castelbajac. (Laure Narlian / Culturebox)
L'édition 2018 de We Love Green a été marquée par l'arrivée en force des rappeurs : aux côtés de Björk, Charlotte Gainsbourg, Beck ou King Krule, on a pu applaudir OrelSan, Migos, Lomepal, Tyler The Creator, Moha La Squale et Myth Syzer. Un grand brassage très réussi qui avait attiré 75.000 festivaliers, un record pour le festival "vert". 

Pour 2019, les organisateurs continuent à mélanger les genres, pourvu que les artistes soient de qualité. Le psychédélisme pop des Australiens de Tame Impala, dont on attend un nouvel album dans les prochains mois, effectuera un retour très attendu.

Le rappeur éruptif Booba, qui a publié ces jours-ci un  très beau clip dédié à sa fille, leur donnera la réplique en haut de l'affiche, en compagnie de Christine and The Queens et du rappeur d'Atlanta Future.

Autres noms annoncés : les aristocrates du dance-floor Laurent Garnier et Ricardo Villalobos, intouchables et inratables.

Mais aussi la craquante rockeuse australienne Courtney Barnett, le fleuron du label Ed Banger SebastiAn (par ailleurs producteur du dernier album de Charlotte Gainsbourg), le chanteur électro-poétique Flavien Berger, la chanteuse et compositrice anglaise FKA Twigs, dont ce pourrait être le grand retour après près de trois ans d'absence, et son pendant américain Kali Uchis,  le Dj anglais Bonobo, mais aussi le rappeur belge langoureux Hamza. Et enfin la jeune Rosalia, dont le mélange de flamenco et de musique urbaine fait un carton en Espagne et a l'ambition de contaminer la planète entière.

Et bien sûr comme chaque année, les 4 scènes musicales en pleine nature, les food trucks, les Workshops et les Think Tank autour de l'environnement, seront au rendez-vous avec une réalisation éco-responsable.

Les pass deux jours sont déjà en vente sur le site du festival au tarif "Early Bird" de 89 euros.