Regardez "Ninja", le clip extrait du premier album The George Kaplan Conspiracy

Pop, électro mais aussi new-wave, "The George Kaplan Conspiracy" assume une identité multiple. Aujourd'hui, le trio dijonnais saisit la chance de la défendre avec un tout premier album. La sortie de "Recollected memories" est prévue en avril 2019 sur les plateformes numériques. En attendant, ils viennent de publier "Ninja", un premier clip réalisé avec des copains.

Extrait du clip \"Ninja\" The George Kaplan Conspiracy
Extrait du clip "Ninja" The George Kaplan Conspiracy (George Kaplan Conspiracy)
Depuis six ans "The George Kaplan Conspiracy" distille une pop électronique à la fois subtile et exaltante. Forts de deux prix Jeunes Talents en 2013 pour les EP "Night Drive", The George Kaplan Conspiracy est de retour avec un premier album dont ils nous dévoilent un premier EP. 

-> Une petite mise en bouche avec le clip "Ninja"


Un premier album comme un juke box

"The George Kaplan Conspiracy" ce sont Bastien et Gabriel, deux amis de lycée qui ont commencé à gratouiller et à écrire dans le salon des parents. Ils partagent les mêmes goûts musicaux. Du folk, du jazz, du blues, de l’électro, Bob Dylan, les Creedance, Simon and Garfunkel, mais aussi LCD Sound System, Hot Chip, et bien sûr la pop de Manchester. "On fait de la pop avec des éléments électroniques", résume assez bien Bastien Francoulon, multi instrumentiste. Pour réaliser ce premier album, "Recollected memories", composé de neuf titres, les deux garçons ont puisé dans leurs souvenirs. "Cet album c'est un peu un juke box", résume Gabriel. 

Reportage : S. Bouillot / C. Gaillard / H. Coeffet / A. Tock / M. Ozel 

De sons et d'images 

Boites à rythmes dansantes, réverb de guitares, une voix unique et des paroles plutôt mélancoliques de Gabriel, George Kaplan choisit aussi des images bien léchées pour illustrer son univers. Super 8 ou 5 mm, vidéo ou animation, l’accent est mis sur l’esthétisme et la créativité́. Comme le montre ce clip en noir et blanc de "Foggy Goodbye". 

Les dessous du nom "The George Kaplan Conspiracy"

Le nom du groupe puise ses références dans le cinéma. "La Mort aux Trousses" d'Alfred Hitchcock dans lequel Cary Grant alias Roger Thornhill court dans un champ de maïs pour échapper à un petit avion qui vole en rase-mottes. Confondu avec un certain George Kaplan qui n’existe pas… Une scènes mythiques de poursuite.