Kwoon, le guitariste qui transporte sa musique planante aux quatre coins du monde

Le musicien Sandy Lavallart du groupe Kwoon joue une musique atmosphérique dans des lieux inédits.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kwoon au Phare de Tevennec en Bretagne  (Sandy Lavallart)

Quoi de plus courant que la nature mise en musique ? Que ce soit dans des fictions, des documentaires ou des spots publicitaires, l’adéquation entre des paysages et une bande son fait partie intégrante l’inconscient collectif. En revanche, jouer sa musique en live au cœur de lieux insolites, voilà une expérience beaucoup moins commune. On se souvient par exemple de Pink Floyd au sein des ruines de Pompéi en 1972, dans un amphithéâtre désert et silencieux, ou de Jimi Hendrix dans la vallée du cratère d’Haleakala à Hawaï, en 1970.

Le "Volcano tour" 

Dans une démarche similaire mais encore plus organisée, le groupe de post-rock Kwoon, personnifié par le guitariste Sandy Lavallart, mène depuis un peu plus d’un an un projet baptisé Volcano tour qui l’emmène aux quatre coins de la planète. Ce musicien globe-trotter part jouer sa musique dans des lieux magnifiques, et la partage en se filmant à l’aide de drones.

Après plusieurs volcans, notamment Lanzarote aux Canaries, Kwoon a terminé l’année 2020 par le phare de Tevennec en Bretagne. Situé au large de la Pointe du Raz, il donne un cadre à la fois insolite et spectaculaire pour la musique du guitariste. Une musique qui épouse parfaitement la beauté des paysages, avec une ambiance éthérée. Sandy Lavallart empile des boucles de guitare et joue avec les effets de volume et d’écho pour tisser des nappes planantes et atmosphériques.

J’aime la vie, j’aime rêver et voyager. Partir loin et seul, pour me retrouver, pour atteindre des sommets et des limites, pour me sentir petit face à cette nature si respectable et démesurée. Jouer ma musique dans des lieux insolites et vertigineux, c’est un rêve de toujours…

Sandy Lavallart

Un musicien globe-trotter (Sandy Lavallart)

Des chansons en lien avec l’actualité 

Parallèlement à ces vidéos qui apportaient une bouffée d’air salvatrice en cette année confinée, Kwoon a aussi sorti deux singles dans un registre plus pop. Deux chansons qui renvoient en même temps à la vie en général, et à la situation actuelle avec son lot d’inquiétude mais aussi d‘espoir. La dernière en date, Last Paradise, évoque le réveil d'une armée de zombies. Le bruit des tambours qui se rapprochent évoque l'armée de revenants décidée à prendre le pouvoir. Une vision qui peut sembler un peu noire au regard de ce que vit la planète aujourd’hui.

Mais Sandy Lavallart ne verse pas dans le pessimisme extrême. Il offre également à voir et entendre une ouverture positive et volontariste, comme avec Life, écrit pour sa fille.

Ce titre est une sorte d’hymne à la vie où on doit voir le verre à moitié plein et tirer des leçons de chaque instant, être conscient que parfois la Terre ne tourne pas si rond que ça, mais qu’avec un minimum de recul, de bon sens et de sourire, on récolte du bon

Sandy Lavallart

Depuis plus de quinze ans, Kwoon n’a cessé de conjuguer expérience sonore et visuelle. Plusieurs clips sont des petits bijoux d’animation. Et avec une musique aux carrefours de l’indie-pop et du rock progressif, quelque part entre Radiohead, Pink Floyd et Arcade Fire, Sandy Lavallart se situe dans un genre résolument actuel, mais inspiré des grands classiques. Une façon de perpétuer les références du genre, où images et bande son demeurent indissociables.

Découvrez d’autres vidéos de Kwoon sur sa chaine YouTube

Retrouvez toutes les infos et actualités de Kwoon sur son site officiel ou sur Facebook

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.