Désintox. Pas de décès, ni multiples attaques par piqure au concert du groupe de K-Pop Ateez

Publié
Article rédigé par

Vent de panique parmi les fans du groupe de K-pop sud-coréen Ateez, après son passage à l’Accor Arena de Paris, le 4 mai. Sur les réseaux sociaux, des dizaines de messages, relayés des milliers de fois, annoncent avec stupeur le décès d'une spectatrice, suite à une piqûre subie lors du concert.

Vent de panique parmi les fans du groupe de K-pop sud-coréen Ateez, après son passage à l’Accor Arena de Paris, le 4 mai. Sur les réseaux sociaux, des dizaines de messages, relayés des milliers de fois, annoncent avec stupeur le décès d'une spectatrice, suite à une piqûre subie lors du concert.

« Hier ou avant-hier, à un concert de K-pop sur Paris, il y a une fille qui s’est fait piquer et elle en est morte », écrit par exemple une internaute sur Twitter, le 6 mai. D'autres messages, tous aussi angoissés, font état de dizaines de piqûres dans le public.

La rumeur du décès est partie d'un serveur de discussion Discord, dédié aux fans d’Ateez. Le lendemain du concert, une personne sous pseudo poste un message sur le réseau social, informant qu’une de ses amies a été transportée aux urgences, après avoir été piquée “sur le bras”. Le lendemain, cette même source, toujours anonyme, revient dans le groupe de discussion, avec une terrible annonce : son amie est finalement décédée d’une crise cardiaque, suite à la piqûre.

Touché par ce drame, l’administrateur du groupe, avec lequel l’internaute échange, diffuse d'abord la nouvelle, avant de se rétracter et de s’excuser. Trop tard : l'information s'est répandue comme une traînée de poudre sur Twitter, Instagram et Tiktok.

Mais que les fans de K-pop se rassurent : ni le parquet de Paris ni la salle de concert, contactés par Désintox, n'ont eu connaissance d'un décès. Le parquet a tout de même ouvert une enquête pour piqûre, à la suite d’une plainte déposée par une jeune femme après le concert. Une seule enquête, loin des dizaines de cas annoncés par les réseaux.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.