Patrick Bruel entendu dans une affaire d'"exhibition sexuelle" et "harcèlement sexuel" présumés

Le chanteur est mis en cause par une esthéticienne d'un hôtel de Porticcio (Corse-du-Sud).

Patrick Bruel le 10 novembre 2018 à Cannes.
Patrick Bruel le 10 novembre 2018 à Cannes. (VALERY HACHE / AFP)

Le chanteur Patrick Bruel a été entendu en audition libre dimanche 8 septembre par les gendarmes de Châlons-en-Champagne (Marne), dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet d'Ajaccio (Corse-du-Sud) pour "exhibition sexuelle" et "harcèlement sexuel", a appris franceinfo lundi, confirmant une information du Parisien

Une esthéticienne de l'hôtel Radisson de Porticcio (Corse-du-Sud) accuse l'artiste de lui avoir demandé des prestations sexuelles dans le cadre d'un massage le 9 août dernier. La jeune femme a signalé le 13 août le comportement de la star au procureur d'Ajaccio, sans porter plainte. Selon son témoignage, Patrick Bruel se serait montré très pressant. Il aurait par ailleurs refusé de mettre un sous-vêtement jetable et serait resté nu pour le massage.

Patrick Bruel conteste les faits

De son côté, Patrick Bruel reconnaît être resté nu pendant ce massage, mais nie toute proposition à caractère sexuel, selon l'entourage du chanteur joint par franceinfo. Il a demandé un "massage tonique", dans sa loge avant son concert, car il souffre de "courbatures". Selon cette source, il y avait beaucoup d'allées et venues dans sa loge. La jeune femme a ensuite été conviée à assister au concert de Patrick Bruel, ce qu'elle a fait, selon cette source.

L'artiste, qui est en tournée pour présenter son nouvel album Ce soir, on sort, n'a pas pu être entendu en Corse et a donc été auditionné par les gendarmes de Châlons-en-Champagne, là où il se produisait ce soir-là.

Dans cette enquête, les gendarmes ont entendu l’entourage familial et les collègues de la jeune femme. D’autres personnes doivent être entendues à la demande de Patrick Bruel, a précisé le parquet à franceinfo.