Opéra : dans l'ouest de la France, la tournée de "Madame Butterfly"

Mis en scène par Fabio Ceresa, l'opéra de Pucini "Madame Bufferfly" est joué à Angers, Nantes et Rennes jusqu'au mois de juin. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'opéra italien Madame Butterfly mis en scène par Fabio Ceresa.  (FRANCEINFO)

Ce n'est pas l'opéra le plus connu en France. C'est pourtant l'un des plus joués au monde. Madame Butterfly de Giacomo Pucini a été représentée pour la première fois à La Scala de Milan en 1904. 

En ce printemps 2022, c'est dans l'ouest de la France qu'il est possible de voir cet opéra en trois actes mis en scène par Fabio Ceresa. Le récit est fidèlement adapté à l'opéra original. Cio-Cio-San est une très belle et jeune fille de Nagasaki au Japon. Elle se retrouve mariée à un officier de la marine américaine, Pinkerton. 

Lui la voit comme un trophée, alors qu'elle vit leur romance comme une histoire d'amour passionnée. Un déséquilibre qui fait basculer le destin de Cio-Cio-San de manière dramatique. Alors que Pinkerton s'absente pendant trois ans, elle croit toujours à leur amour. Mais le jour où l'Américain revient au Japon, il est accompagné de sa nouvelle femme. 

Pucini provoque l'émotion

"Lui, il est là pour s'amuser. Il a acheté cette petite poupée et il est ravi. Elle vient d'un monde. Lui vient d'un autre monde. Il est amusé par son monde à elle. Elle est fascinée par son monde à lui. Elle a cette intelligence et cet espoir qui la rendent vulnérable. Mais elle n'est pas stupide, loin de là", raconte Anne-Sophie Duprels, interprète du personnage japonais. Elle ajoute : "elle est touchante par son espoir et par la foi incroyable qu'elle a que les choses vont aller mieux un jour". 

Derrière l'histoire, touchante, la grande force de l'opéra de Pucini est de soulever des émotions vives, qui empoignent le coeur du spectateur . "On est traversé par une émotion et une espèce de jaillissement. Les phrases de Pucini sont formidables pour ça. La musique exprime un tel jaillissement que les voix sortent des corps et ça capte l'attention du spectateur, même si on ne connaît rien à l'opéra", exprime Sébastien Guèze, l'interprète de Pinkerton. 

Quand Pinkerton revient enfin au Japon avec sa nouvelle épouse américaine, il apprend qu'il a eu un fils en son absence. Quand Cio-Cio-San comprend enfin la situation, elle leur abandonne son enfant et se donne la mort. Une tragédie, si belle pourtant. 

Madame Butterfly mise en scène par Fabio Ceresa est jouée à l'Opéra d'Angers jusqu'au 30 avril puis à l'Opéra de Nantes du 15 au 21 mai et à l'Opéra de Rennes du 8 au 16 juin. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.