L’Opéra national de Lorraine présente "Görge le rêveur" de Zemlinsky, une première en France

L’Opéra national de Lorraine ouvre sa saison avec "Görge le rêveur". Une œuvre de Zemlinsky qui n’a jamais été présentée en France. 

Görge le rêveur est une co-production de l\'Opéra national de Lorraine et de l\'opéra de Dijon 
Görge le rêveur est une co-production de l'Opéra national de Lorraine et de l'opéra de Dijon  (Jean-Louis Fernandez)

C’est sa toute première représentation dans l’Hexagone : Görge le rêveur sera à l’affiche de l’Opéra national de Lorraine à Nancy du 30 septembre au 6 octobre, avant de rejoindre la scène de l’Opéra de Dijon.

Un opéra longtemps oublié

Co-production des opéras de Nancy et de Dijon, Görge le rêveur est mis en scène par Laurent Delvert et dirigé par Marta Gardolińska, avec Daniel Brenna dans le rôle principal. Cette œuvre de Zemlinsky n’est pas la plus connue du compositeur autrichien. Elle est d’ailleurs rarement interprétée dans le monde. Son histoire y est peut-être pour quelque chose.

Composé en 1906, l’opéra de Zemlinsky avait été commandé par Gustav Mahler, alors directeur de l’Opéra de Vienne. Mais le départ de ce dernier mit un terme à ce projet de création. La partition a dormi près de 75 ans dans les archives de l’Opéra de Vienne, avant que Görge le rêveur soit enfin joué en octobre 1980 à Nuremberg.

Görge le rêveur, un oeuvre de Zemlinsky rarement interprétée dans le monde 
Görge le rêveur, un oeuvre de Zemlinsky rarement interprétée dans le monde  (Jean-Louis Fernandez)

Un conte initiatique

Görge le rêveur raconte l’histoire d’un jeune orphelin élevé dans un village aux idées étriquées. Mais Görge est un jeune idéaliste, passionné et rêveur, qui fuit la réalité et se réfugie dans ses songes. Rejeté par son village, il entreprend un voyage en forme de quête initiatique qui lui donnera l’occasion de confronter ses rêves à la violence du monde. "En croyant en ces rêves, il va trouver sa place et prendre position dans le monde, alors qu’il était complètement en guerre contre l’univers qui l’entoure", analyse Laurent Delvert, metteur en scène de la co-production française. 

Görge le rêveur interprété par le ténor Daniel Brenna 
Görge le rêveur interprété par le ténor Daniel Brenna  (Jean-Louis Fernandez)

Un opéra qui s’adapte au Covid-19

L’Opéra national de Lorraine a dû revoir le nombre de ses spectateurs pour respecter les consignes sanitaires. 650 personnes pourront assister aux représentations, au lieu de 1000 habituellement. L’effectif de l’orchestre a été également réduit à 31 musiciens, alors que 70 étaient initialement prévus. Sur scène aussi, il y a eu des changements pour laisser plus de distance entre les chanteurs.   

"Görge le rêveur" d'Alexander von Zemlinsky. Mis en scène de Laurent Delvert, direction musicale de Marta Gardolińska

Du 30 septembre au 6 octobbre 2020 à l'Opéra national de Lorraine 

Les 16, 18 et 20 octobre 2020 à l'Opéra de Dijon