"Les Châtiments" à l'opéra de Dijon : plongée musicale dans l'univers de Kafka

David Lescot à la mise en scène et Emilio Pomarico à la direction musicale signent cette création mondiale à Dijon.

\"Les Châtiments\" à l\'opéra de Dijon
"Les Châtiments" à l'opéra de Dijon (@GILLES ABEGG)

L'Opéra de Dijon s'offre une création mondiale avec  un opéra contemporain qui nous plonge dans l'univers de Franz Kafka. C'est le compositeur Brice Pauset qui met en musique les textes de l'écrivain germano-tchèque. David Lescot signe la mise en scène sous la direction muiscale d'Emilio Pomarico.

Faire des trois textes-clés de Kafka, Le Verdict, La Métamorphose et La Colonie pénitentiaire, un opéra ressemblait fort à un véritable défi. Il a été confié au compositeur bisontin Brice Pauset. Une création mondiale exigeante et parfois ardue dont le baryton d'origine américaine, Bruce Boxer, tient le rôle principal.

(@GILLES ABEGG)

Il a fallu un an pour monter cet opéra. David Lescot en assure la mise en scène. Il revient sur le processus de création : "La musique on ne la connaît pas, on la découvre au moment où on commence les répétitions". Ce saut dans l'inconnu a été compensé par les caractéristiques même de l'écriture kafkaïenne.

Kafka c'est très imagé, très précis et très concret... très adapté pour le théâtre.David Lescotmetteur en scène

Temps fort de l'oeuvre : La Métamorphose qui voit un homme se réveiller un matin transformé en monstre. Une métamorphose habilement soulignée par la musique de Brice Pauset. Le compositeur a choisi d'adjoindre pour cette partie de l'oeuvre un ensemble madrigalesque à six voix, en complément de l'orchestre de Dijon.

La Métamorphose dans \"Les Châtiments\"
La Métamorphose dans "Les Châtiments" (@GILLES ABEGG)

Les Châtiments à l'opéra de Dijon les 14 et 16 février 2020