Le Chevalier à la rose sur la scène de l'opéra du Rhin

L'Opéra du Rhin clôture sa saison lyrique par "Le chevalier à la rose" de Richard Strauss. Une oeuvre à part dont s'est emparée la metteur en scène Mariame Clément. A la fois réflexion sur le temps qui passe et satire sur la légèreté des sentiments amoureux, il s'inscrit dans la lignée des grands opéras tragi-comiques mozartiens.

Le ténor Stéphane Pop dans "Le Chevalier à la Rose"
Le ténor Stéphane Pop dans "Le Chevalier à la Rose" (France 3 - Culturebox)

Un jeune amant jure fidélité éternelle à sa maîtresse, ne se doutant pas que quelques heures plus tard, il l'oubliera pour une autre, plus jeune. À l'instar des Noces de Figaro, dont Strauss et Hofmannsthal semblent s'inspirer, Le Chevalier à la Rose est une folle journée, véritable chef-d'oeuvre d'humanité et de tendresse - et de drôlerie aussi. 

Une équipe de France3 Strasbourg a assisté à la répétition générale :

Le Chevalier à la rose de Richard Strauss à l'opéra de Strasbourg jusqu'au 28 juin et à la Filature de Mulhouse les 6 et 8 juillet.