La troupe de la Comédie-Française va chanter un opéra au Festival d'Aix 2023

Les comédiens de la prestigieuse troupe de théâtre sont invités pour la première fois au Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. Ils interpréteront  "l'opéra de quat'sous" de Bertolt Brecht et Kurt Weill. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Comédie-Française à Paris.  (STEPHANE MOUCHMOUCHE / HANS LUCAS)

Contrairement à leur habitude, ils vont chanter plus que jouer. Mais au regard de leur talent, cela ne devrait pas perturber les membres de la Comédie-Française. La prestigieuse troupe de théâtre est invitée pour la première fois au Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence en 2023 pour interpréter "l'opéra de quat'sous" de Bertolt Brecht et Kurt Weill.

Le spectacle sera donné dans sa version originelle, celle créée en 1928 à Berlin avant d'être interdite par les nazis. Bien qu'intitulé "opéra", le spectacle est davantage une comédie musicale.

Avec le metteur en scène Thomas Ostermeier

Le directeur artistique du festival, Pierre Audi, a évoqué lors d'une conférence de presse mercredi une "collaboration historique" avec "la maison de Molière" qui n'en est pas à son premier essai dans le chant, puisque ses "acteurs-chanteurs" ont déjà interprété des chansons de Boris Vian et de Serge Gainsbourg dans deux spectacles.

Le metteur en scène est l'Allemand Thomas Ostermeier, qui a déjà signé pour le Français deux pièces de Shakespeare et dont il s'agit de la première incursion dans le lyrique.

Un laboratoire de créations lyriques

L'édition 2023 marquera le 75e anniversaire du festival, considéré comme un laboratoire de créations lyriques. A l'affiche d'ailleurs une nouvelle création mondiale : Picture a day like this (Imagine un jour comme celui-ci), sur un texte du Britannique Martin Crimp et une musique de son compatriote George Benjamin. L'histoire tourne autour d'un jour dans la vie d'une femme qui perd son enfant.

Pierre Audi a indiqué que le festival était touché, comme l'ensemble du spectacle vivant, par "le contexte économique extrêmement tendu" qui pousse à la "sobriété" tout en continuant à démocratiser cet art souvent jugé élitiste. Ainsi, pour la première fois, le festival va proposer aux jeunes de moins de 30 ans des prix à 30% du tarif plein, soit entre 9 et 89 euros selon les places.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.