L'Opéra Comique a 300 ans : gros plan sur son atelier de costumes

Pour ses 300 ans le théâtre national de l'Opéra Comique vient de créer "Le Pré aux Clercs" de Ferdinand Hérold. Créé sous le règne de Louis XIV, il est l'un des rares théâtres lyriques à posséder son propre atelier de costumes. Nous sommes allés voir comment ont été imaginés, coupés, teints et assemblés ceux de cette création.

Une scène du \"Pré aux Clercs\" à l\'Opéra Comique
Une scène du "Pré aux Clercs" à l'Opéra Comique (France 2 / Culturebox)
A L'Opéra Comique on ne se contente pas d'approximations. C'est ainsi que pour fabriquer les costumes pour l'oeuvre de Ferdinand Hérold "Le Pré aux Clercs", l'atelier de couture est allé rechercher les documents datant du 17e siècle et a recréé au plus près les coupes et leurs couleurs. Le choix des teintures s'est porté sur des produits naturels, la chimie moderne ne permettant pas de trouver les nuances les plus subtiles.

Le costumier a permis au metteur en scène de donner à son public des impressions proches de celles que durent ressentir les spectateurs lors de la création de l'oeuvre dans ce même théâtre en décembre 1832.

Reportage : V. Gaget / C. Cormery-Laville / D. Chevalier


Le Prés aux Clercs

Opéra comique de Ferdinand Hérold en 3 actes 
Créé à l’Opéra Comique en décembre 1832.
Sur un livret d’Eugène de Planard, 
D’après "Chronique du règne de Charles IX" de Prosper Mérimée
 
Direction musicale : Paul McCreesh
Mise en scène et décors : Éric Ruf
Costumes : Renato Bianchi