En Alsace, le festival La Voix des forges fait vibrer à l'unisson l'art lyrique et le cabaret

Cette sixième édition réunit une fois encore l'excellence artistique, l'audace et la démocratisation du monde lyrique dans un territoire rural. Elle se tient dans les forges historiques de Jaegerthal (Bas-Rhin).
Article rédigé par Odile Morain
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min
La sixième édition du festival La Voix des forges se tient à Niederbronn-les-Bains, dans le Bas-Rhin, jusqu'au 13 juillet 2024. (FRANCE 3 GRAND EST)

Quand des airs d'opéra classique font résonner un lieu historique de la métallurgie. À Niederbronn-les-Bains, dans le Bas-Rhin, les anciennes forges de Jaegerthal accueillent depuis 2019 le festival La Voix des forges. Un événement culturel et populaire qui mêle des grandes œuvres du répertoire, mais aussi la pratique amateure et des créations audacieuses jusqu'au 13 juillet 2024.

Cette année, jusqu'au 13 juillet, c'est le thème de l'amour qui rassemble les artistes et les spectateurs dans cet écrin de verdure. Une parenthèse enchantée où la convivialité et le partage sont de mise. Avant de savourer les airs d'opéra, les spectateurs prennent place sur des tables en bois pour discuter en dégustant une tarte flambée et un verre de vin. "C'est un moment magique et extraordinaire. Il y a des rebondissements, des surprises et surtout des talents absolument merveilleux, bref un régal", confie un habitué. "C'est toujours un réel plaisir, car ils innovent chaque année et c'est beaucoup de joie", sourit une spectatrice.

.
Festival La Voix des forges, à Niederbronn-les-Bains, dans le Bas-Rhin. . (FRANCE 3 GRAND-EST / C. Peyrot / O. Stéphan / I. Hassid)

Sur la scène installée à l'intérieur de la forge de Jaegerthal, la soirée d'ouverture donne le ton. Les néons illuminent le cabaret de Michaëla où les artistes se succèdent dans une ambiance festive et amicale. De La Flûte enchantée de Mozart à Carmen de Georges Bizet, en passant par des tubes de chanson française, tous les répertoires se côtoient.

"Dans une salle d'opéra, c'est très impressionnant, on est avec un orchestre, mais on est dans le noir, on est protégé et on ne voit pas les gens. Alors que là, on voit les visages, on est dans une acoustique complètement différente, dans un lieu qui n'a pas vocation à recevoir de la musique classique et c'est génial," se réjouit le baryton Rémi Ortega.

L'opéra pour tous et par tous

La Voix des forges a vu le jour en 2019 sous l'impulsion d'une bande de passionnés d'art lyrique. Parmi eux, la soprano Céline Mellon qui a eu à cœur de fédérer un nouveau public dans ce lieu chargé d'histoire. "C'était une envie de créer un projet local et de partager la culture dans un milieu où on ne l'attend pas et aussi de refaire vivre le patrimoine industriel des Vosges du nord", assure-t-elle.

Provoquer des envies et faire participer les habitants de la région, c'est aussi la volonté du festival. Chaque année, les organisateurs font appel aux amateurs de l'Opéra des Industries. Une aventure artistique hors du commun qui provoque des rencontres inattendues entre choristes locaux et artistes professionnels, bénévoles et jeunes en formation technique. Chacun peut entrer dans la danse, à travers ses compétences, son envie, sa curiosité. Une sorte de potion magique qui se révèle être une aventure humaine des plus inspirantes.

Cette année, c'est Carmen, l'opéra mythique de Georges Bizet, qui sera interprété par les artistes du festival accompagnés du Chœur des Industries en clôture du festival. Une production 100% alsacienne qui transformera les forges en cabaret autour de dix chanteurs, trente choristes et treize musiciens.

"Carmen" au festival La Voix des forges, les 10, 12 et 13 juillet 2024 à Niederbronn-les-Bains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.