Musique : Vitalic, toujours disco

Il est sûrement moins connu que Daft Punk, Justice ou Air et pourtant lui aussi peut se vanter d'avoir apporté ses lettres de noblesse à la musique électronique à la Française. Vitalic sort vendredi son nouvel album, "Voyager", une odyssée entre électro et disco, avec un son qui n'appartient (toujours) qu'à lui.

Chaque album de Vitalic est une occasion de créer un nouveau live, exercice préféré du musicien
Chaque album de Vitalic est une occasion de créer un nouveau live, exercice préféré du musicien (PHILIPPE LECOEUR / MAXPPP)

Présent depuis près de vingt ans, Pascal Arbez-Nicolas est ce qu'on pourrait appeler un parrain. Vitalic, son nom de scène, s'y entend comme personne pour poser sa marque musicale, qu'il résume ainsi : "La disco, ce n'est pas sale".

Chacun de ses quatre albums est un chapitre : alors que le dernier, il y a cinq ans, faisait la part belle à la techno puissante - ce n'est pas son préféré - il revient à ses amours rétro sur ce Voyager cosmique et planant.

Arriver à faire danser avec de la musique planante, c'était l'objectif de cet albumPascal Arbez-Nicolas, alias Vitalic

Cosmique, vintage, rétro-futuriste, autant de mots qui ne disent pas tout d'un artiste inventif et sensible, l'un de ceux qui a fait comprendre à beaucoup toute la diversité, aujourd'hui largement acceptée, de la musique électronique.

Vitalic, musicien cosmique et disco
--'--
--'--

Vitalic, Voyager (Citizen Records). Album disponible. En tournée en France, le 23 mars à l'Olympia.