Cet article date de plus de trois ans.

Musique : Theo Lawrence & The Hearts, musique fait maison

Theo Lawrence and The Hearts sortent un premier album, "Homemade Lemonade", qu'on croirait accouché dans le Sud des États-Unis. Un disque plein de soul au sens propre et un jeune homme impressionnant.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Theo Lawrence & The Hearts (Agnès Clotis)

Ce grain de voix qui semble trahir une vie à gagner sa croûte, guitare en main, autour du Delta du Mississippi, cette musique ample et gorgée d'âme... Tout cela vient de Paris et sa banlieue.

Non, en fait cela vient de plus loin. Du jeune Theo Lawrence fouillant dans les disques de ses parents, de son groupe The Hearts construit au fil des ans, de leur farouche volonté de produire une musique analogique, organique et artisanale. "Nos héros sont ces artisans du songwriting, à Nashville ou à Memphis, qui travaillaient pour d'autres artistes et écrivaient des chansons comme des costumes", confesse le jeune homme.

C'est peut-être un peu mégalo mais il y a une volonté de laisser une trace, et les disques symbolisent ça

Theo Lawrence

Theo Lawrence and The Hearts ont déjà une sacrée expérience de la scène, des centaines de concerts comme autant de révélations. Plusieurs titres déjà sortis qui ne se retrouvent pas sur ce premier album, une première grosse étape qui signifie beaucoup pour eux qui décident de tout, de la musique à la pochette : "On n'a qu'une seule envie dans la vie, c'est de sortir des disques", s'exclame le bassiste du groupe, Olivier Viscat.

Theo Lawrence and The Hearts se révèlent, inclassables, anachroniques, musique soul pour oreilles en manque.

Les bonnes recettes maison de Theo Lawrence & The Hearts sur "Homemade Lemonade"
écouter

Theo Lawrence & The Hearts, Homemade Lemonade (BMG). Album disponible. En tournée actuellement, le 11 avril à Paris (Les Étoiles), le 18 mai au festival Papillons de Nuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.