Cet article date de plus de deux ans.

Musique : Paul McCartney, un retour de haute volée

Une légende de retour. Paul McCartney sort vendredi son nouvel album, "Egypt Station", cinq longues années après le dernier, qui rappelle à quel point son sens de la mélodie, celui de la "bonne chanson", tient du génie.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Paul McCartney sort ce vendredi son 17e album, "Egypt Station". (RICHARD WAINWRIGHT / AAP)

Question : est-il nécessaire de rajouter une ligne à une carrière aussi vertigineuse ? Et, si oui, comment aborder la nouveauté quand on a depuis longtemps acquis le statut de légende ? La réponse est toute simple pour Paul McCartney : en écrivant des chansons, tout simplement. Oui, des chansons comme il a toujours su les écrire. Même si le disque a ses longueurs, même si la voix est forcément moins assurée parfois, même si le romantisme effréné fait parfois un peu sombrer des textes sirupeux, Egypt Station est un disque enthousiasmant. Un album qui possède le charme des ballades émouvantes.

Il y a quelque chose du poids de l'histoire, de l'émotion passée avec un enregistrement en partie effectué aux mythiques studios Abbey Road mais Paul McCartney semble résolument tourné vers le présent, appelant sur un titre à la prise de conscience environnementale, porté aussi par son groupe de scène qui lui apporte tellement depuis plusieurs années.

De belles recettes d'artisan

Dans le bon sens, l'artisan de la mélodie s'y entend comme personne pour "trousser" comme on dit une bonne chanson, un bon refrain, un tube imparable. A 76 ans, il semble encore en avoir des tonnes en réserve.

Alors forcément on l'écoute avec une certaine émotion, on lui pardonne des tentatives pas toujours heureuses à vouloir trop en faire ou à vouloir rattraper le son de notre époque, qui lui va beaucoup moins. On lui pardonne car Sir Paul McCartney, icône en ce monde, sait encore nous surprendre.

Et puis lui, contrairement à d'autres vieilles gloires anglaises, du type "pierres qui roulent", n'a pas peur de bousculer ses acquis. En sortant de nouvelles chansons, on se met forcément un peu en danger quand on peut compter sur un tel répertoire. Du coup, une seule envie après avoir écouté cet album : retourner le voir en concert, en vrai, tant que nous aurons la chance de vivre à son époque.

CHRONIQUE | Paul McCartney, recettes imparables
écouter

Paul McCartney, Egypt Station (Capitol). Album disponible. En concert le 28 novembre à la Défense Arena de Nanterre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.