Musique : -M- entre courrier intime et retour à la source

Matthieu Chedid redevient -M- pour un nouvel album, "Lettre Infinie", qui sort vendredi. Après les aventures collectives avec sa famille, ou celle de "Lamomali", il revient à un projet beaucoup plus personnel, central, intime. Un disque qui lui ressemble.

Matthieu Chedid revient sous les traits de son alter ego favori, -M-.
Matthieu Chedid revient sous les traits de son alter ego favori, -M-. (Yann Orhan)

Il mène tellement de projets qu'on l'oublierait presque : cela faisait sept ans que -M- n'avait pas sorti d'album sous ce nom de scène. Après l'aventure familiale des Chedid, puis le projet Lamomali, tous deux couronnés de succès, Matthieu Chedid ressentait le besoin de se recentrer. Il parle de "retour à soi, à une part un peu plus secrète".

C'est comme un moment de vérité, pour me demander qui je suis, où j'en suis et qu'est-ce que j'ai envie de faire aujourd'huiMatthieu Chedid

Il signe ainsi treize titres à l'énergie qui lui ressemble. Le funk de toujours, souligné par une collaboration avec Thomas Bangalter des Daft Punk, les ballades délicates et une belle voix qui revient sans cesse, celle de sa fille Billie, 17 ans. -M- remet le masque dont il lève un coin ; Matthieu Chedid aborde l'intime sur cette Lettre Infinie. "On dit des choses dans une lettre, qu'on ne dirait pas dans la vie", explique-t-il

Ce qui m'intéresse, ce n'est pas forcément de raconter ma petite vie mais parler de l'intime pour aller chercher l'universel là-dedansMatthieu Chedid

Et l'universel pour -M-, cela passe aussi par un son travaillé, dont chaque note poursuit un but. Un fantasme de musicien, travaillé avec des guitares souvent anciennes, dans le but de "toujours revenir à la source". Et c'est donc tel quel que s'apprécie ce disque, une lettre intime puisée à la source de Matthieu Chedid.

CHRONIQUE | -M- revient à lui par l'intime
--'--
--'--

-M-, Lettre Infinie (3e Bureau/Wagram Music). Album disponible. En tournée partout en France.