Musique : les festivals pourront se tenir cet été, mais avec des conditions drastiques

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Musique : les festivals pourront se tenir cet été, mais avec des conditions drastiques
franceinfo
Article rédigé par
J.Nény, J.Assouly, R.Asencio, N.Berthier, Q.Danjou, J-M Noël, J.Pires - franceinfo
France Télévisions

Jeudi 18 février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a échangé avec les directeurs de plusieurs festivals. Un cadre théorique permettant la tenue de ces événements a été dressé.

Les festivals de musique pourront se tenir cet été mais sous conditions, a annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, jeudi 18 février, aux organisateurs des principaux festivals musicaux de l’été. Des conditions drastiques devront cependant être respectées : pas plus de 5 000 spectateurs assis, notamment. En cas d’annulation de dernière minute à cause des risques sanitaires, l’État met en place des aides à hauteur de 30 millions d’euros. Un cadre qui peut être amené à évoluer, a précisé la ministre. "Je suis persuadée que la situation sanitaire s’améliorant, nous pourrons desserrer ce cadre que j’ai fixé et l’élargir, pourquoi pas en termes de jauge", a-t-elle ajouté.

Une bonne nouvelle pour le secteur de la culture

Pour le festival breton Les Vieilles Charrues, la jauge d’accueil va être divisée par 14. "C’est un vrai pari, on a dit qu’on voulait organiser ces retrouvailles l’été prochain avec le public, c’est aussi peut-être une première victoire face à cette crise sanitaire", a estimé Jérôme Tréhorel, le directeur du festival. Malgré les contraintes, cette annonce reste une bonne nouvelle pour le secteur de la culture, la première depuis le début de l’épidémie.

J.Nény, J.Assouly, R.Asencio, N.Berthier, Q.Danjou, J-M Noël, J.Pires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.