Musique : le Disquaire Day, nouvelle institution gravée sur disque

Des centaines de disquaires indépendants célèbrent ce samedi en France la 8e édition du Disquaire Day. Une journée qui s'inscrit dans un mouvement bien plus large de retour au support physique, mais au-delà, d'échange autour de la musique.

Le Disquaire Day, 8e édition, c\'est ce samedi chez tous les disquaires de France.
Le Disquaire Day, 8e édition, c'est ce samedi chez tous les disquaires de France. (DR)

En huit ans d'existence en France - adapté du Record Store Day -, le Disquaire Day, célébré samedi 21 avril, est devenu un événement très attendu par les disquaires. Artistiquement, déjà, mais aussi économiquement car "ils réalisent la plupart du temps sur une seule journée le chiffre d'affaires d'un mois de décembre", explique Pascal Bussy, le nouveau directeur du Calif, le Club Action des labels indépendants français.

Et chaque année en France, des disquaires s'installent. À Paris, oui, la ville la mieux dotée, mais aussi dans des villes moyennes ; on va chez son disquaire comme on irait chez son libraire, "des éléments très importants de la vie sociale dans le quartier" croit fermement Pascal Bussy.

Pascal Bussy, directeur du Calif : "Les disquaires sont en train de redevenir des lieux de culture"
--'--
--'--

Exemple : en poussant la porte du Walrus, dans le 10e arrondissement parisien, on est accueillis par Caroline. Avec Julie, elles ont ouvert justement le jour du Disquaire Day il y a quatre ans, ce disquaire-bar. Car l'heure est à la diversification. "On a décidé d'ouvrir avec deux jambes : disquaire par passion, barmaid par nécessité", explique Caroline. Toutes deux ont longtemps été disquaires à la Fnac, l'indépendance, malgré tous ses risques, leur correspond mieux.

Chez un disquaire indépendant, on vend des disques ! [...] Avec l'échelle d'une épicerie fine, on a la chance de pouvoir faire ce qu'on veutCaroline, co-gérante du Walrus, disquaire à Paris

La santé insolente du vinyle, en progression constante chaque année, vient féliciter ces inititiatives personnelles. Pour Pascal Bussy, du Calif, le vinyle a cessé d'être "une mode" pour devenir un véritable "segment de l'industrie musicale". Et d'ailleurs les disques exclusifs du Disquaire Day suivent ce mouvement d'élargissement, plus grand public, entretenu par les majors, ce que certains peuvent regretter. En tout cas, avec près de 200 références exclusives cette année, le Disquaire Day sera encore une grande fête de la curiosité.

Le Disquaire Day 2018, curiosité(s) musicale(s)
--'--
--'--

Sélection non exhaustive des références du Disquaire Day 2018

Iggy Pop, Live At The Ritz, NYC 1986 (double 33 tours)

Johnny Cash, At Folsom Prison (cinq 33 tours, deluxe)

Session Unik FIP-Adami (avec Rodolphe Burger et Arnaud Rebotini, Sandra Nkaké et Thomas de Pourquery, Bachar Mar Khalifé et Christophe...)

Baxter Dury, Miami (maxi 45 tours)

Lalo Schiffrin, Enter The Dragon Original Soundtrack (33 tours)

Charlotte Gainsbourg, Remixes (maxi 45 tours)

Theo Lawrence & The Hearts, Dream Boy (45 tours)

David Bowie, Welcome To The Blackout (triple 33 tours)

Jimi Hendrix, Mannish Boy/Trash Man (45 tours)

The Limiñanas, Dimanche et Remix (45 tours)

>>> La liste complète à retrouver sur le site du Disquaire Day.