Musique : Her, un premier album résolument tourné vers la vie

Cela faisait un moment qu'on l'attendait, tant ce jeune groupe français a déjà fait parler de lui. Her sort vendredi son premier album superbe, plein de soul et de vie, comme un hommage à Simon Carpentier, co-fondateur décédé en août dernier.

Victor Solf, à la barre de Her.
Victor Solf, à la barre de Her. (Julot Bandit)

Le titre, la voix, la détermination, tout Her est résumé sur We Choose, ouverture magnifique de l'album. Cette voix, c'est celle de Victor Solf, chanteur majuscule d'un projet plein de souffle.

Une voix déchirante pour un duo séparé depuis août dernier et la disparition de Simon Carpentier. Les deux Rennais avaient tout imaginé à deux, de la musique à l'esthétique sensuelle et épurée du groupe que le titre Five Minutes a propulsé à l'international.

L'album était quasiment prêt, le chagrin et la volonté d'en faire ressortir quelque chose l'ont emmené ailleurs. Simon "était quelqu'un d'incroyable, qui a bouleversé ma vie, dit aujourd'hui Victor. Je me suis accroché coûte que coûte à notre musique".

Il y avait quelque chose de vital pour moi d'emmener Her jusqu'à l'albumVictor Solf, chanteur de Her

Trop de tristesse n'aurait pas été fidèle à l'esprit de Her, à cette soul qui ouvre le coeur et fait place à un groove dévastateur. Pas très étonnant pour deux jeunes hommes aimantés par les États-Unis, où Victor retournera bientôt pour quelques dates.

Nul ne sait quel sera le chemin de Her mais tout en délicatesse, ce premier album magnifique est certainement le plus bel hommage rendu à un artiste, et une âme soeur, comme Simon l'était pour Victor.

Her, un premier album comme un puissant souffle de vie
--'--
--'--

Her (Barclay). Album disponible. En tournée actuellement, le 7 avril au festival Chorus (la Seine Musicale), le 25 avril à Paris (Olympia), le 23 juin au festival Solidays...