Zogo d'Ewondo : sans succès il y a 40 ans, le chanteur camerounais fait aujourd'hui un carton chez les DJ

C'est une sorte de miracle pour le chanteur camerounais installé à Nîmes, Zogo d'Ewondo. Plusieurs de ses chansons publiées en 1981 et restées alors sans succès ont été redécouvertes par des DJ. Son disque paru à l'époque est aujourd'hui à nouveau disponible.

La pochette du disque vinyle de 1981
La pochette du disque vinyle de 1981 (P. Barbès France 3 Pays Gardois Culturebox)
Zogo d'Ewondo est de ces musiciens de talent passés à côté du succès. Pourtant, le manque de reconnaissance et l'absence de réussite commerciale n'ont jamais dégoûté de la musique ce Camerounais installé à Nîmes. Il a publié plusieurs disques restés confidentiels dans les années 70 et 80, seulement salués par un article de "Libération". Le journaliste estimait alors et avec une remarquable pertinence, que sa musique était en avance de trois décennies sur son époque. Une époque qui précédait tout juste la libéralisation des ondes décidée par le président élu le 10 mai 1981, François Mitterrand.

Le disque est resté inconnu, parce que, à l'époque, il n'y avait pas de médias, il n'y avait pas de radios libres, rien, rien...

Zogo d'Edwondo
musicien

Reportage : France 3 Pays Gardois P. Pidoux  / P. Barbès / F. Alibert
C'est l'un de ses vinyles, sorti en 1981, que le destin à choisi pour mettre l'interprète dans la lumière. Il aura fallu que des DJ, toujours à l'affût de sonorités originales, en habillent leurs prestations pour que le nom de Zogo d'Ewondo resurgisse à la grande surprise de l'artiste lui-même, très heureux de cette nouvelle et inattendue notoriété.

Zogo d'Edwondo était à ce point inconnu que des DJ de plusieurs pays d'Europe et de diverses villes des Etats-Unis ont pris contact avec lui pour s'assurer qu'il était bien l'auteur de ces disques.