VIDEO. Quand Johnny Clegg évoquait la difficulté d'être un chanteur engagé

Le chanteur sud-africain Johnny Clegg, fervent opposant à l'apartheid, est décédé le 16 juillet 2019 à l'âge de 66 ans. Onze ans avant la fin de l'apartheid, il évoquait la difficulté d'être un chanteur engagé en Afrique du Sud.

BRUT

"Dans ce pays, c'est impossible d'être apolitique (…). Mais c'est aussi impossible d'être ouvertement politisé", déclarait Johnny Clegg en 1983. Son combat musical était principalement dirigé contre l'apartheid mais il s'efforçait aussi de créer un "nouveau genre sud-africain qui exprime des valeurs et des sentiments qui parlent à tout le monde." Grand défenseur de la culture africaine, il apposait des paroles en anglais sur de la musique zoulou.

L'auteur et interprète prenait part à de nombreux combats. "Si on écrit une chanson dont le sens est trop évident ou qui est trop franche, voici ce qui se passe : soit le disque est censuré, soit le groupe est interdit soit la personne qui a écrit la chanson reçoit une amende", déplorait Johnny Clegg. Avec son groupe Juluka, il sera d'ailleurs victime de censure malgré leur succès.

VIDEO. Quand Johnny Clegg évoquait la difficulté d\'être un chanteur engagé en Afrique du Sud
VIDEO. Quand Johnny Clegg évoquait la difficulté d'être un chanteur engagé en Afrique du Sud (BRUT)