Noël : le chanté Nwel, une tradition festive antillaise et guyanaise

Aux Antilles, pas de Noël sans chant. Impossible d'imaginer un mois de décembre sans le chanté Nwel, qui ponctue tous les week-ends.

France 2

C'est une tradition séculaire qui fait chanter et danser les Antilles à l'approche de Noël. Les Antilles appellent ça les Chanté Nwel. De Fort-de-France à Pointe-à-Pitre, sur toutes les places de village, chaque soir ou presque depuis la fin du mois de novembre, les habitants revisitent avec les groupes créoles les chants de Noël, comme la chanson Petit papa Noël. "C'est la joie, la gaieté et le partage", indique une Guadeloupéenne au micro de France Télévisions. Et c'est gratuit.

Sur les plages et dans les hôpitaux

La tradition du chanté Nwel se perpétue aussi dans les hôpitaux, comme à l'hôpital Saint-Adrien, à Cayenne (Guyane), afin que Noël soit une fête pour tous. Quelque soit le lieu, ces chants traditionnels garantissent une ambiance festive pour que s'illuminent les douces nuits de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Antilles : la tradition du Chanté Nwel
Antilles : la tradition du Chanté Nwel (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)