La mort du musicien argentin Jaime Torres, maître du charango

Le musicien argentin Jaime Torres, qui a fait connaître dans le monde entier le charango, instrument à cordes andin, s'est éteint lundi à l'âge de 80 ans, a annoncé sa fille.

Jaime Torres (photo non datée)
Jaime Torres (photo non datée) (STR / Noticias Argentinas / AFP)
"Aujourd'hui, il faut trinquer en pensant à lui et en écoutant le son de son charango", a déclaré sa fille et manager, Soledad Torres, au quotidien Clarin.

Né le 21 septembre 1938 à San Miguel de Tucumán (nord-ouest de l'Argentine), de parents boliviens, interprète et compositeur, Torres était le principal charanguiste de la musique populaire argentine depuis la moitié du siècle dernier.
"Jaime Torres a joué avec tout le monde. Son héritage est inépuisable", commente la spécialiste Silvia Majul, citée par l'AFP.

Jaime Torres fera découvrir le charango, un instrument typiquement andin à cinq paires de cordes doubles, qui trouvera ses lettres de noblesse dans la Misa Criolla du compositeur Ariel Ramírez, en 1964.
Au cours de sa carrière, il a fait de nombreuses tournées européennes, dont la première en 1967. Il a participé à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football en Allemagne en 1974.