L'Orchestre Dijon Bourgogne et le bandonéoniste William Sabatier rendent hommage à Astor Piazzolla

Le musicien installé en Côte-d'Or a donné une série de concerts et enregistré un album avec l'Orchestre Dijon Bourgogne pour fêter le centenaire de la naissance du maître du tango.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le bandonéoniste William Sabatier et l'Orchestre Dijon Bourgogne ont enregistré un disque hommage à Astor Piazzolla (France 3 BFC)

À l’occasion du centenaire de la naissance d'Astor Piazzolla (1921-1992), l'Orchestre Dijon Bourgogne s'est entouré des meilleurs musiciens pour interpréter l'oeuvre du maître du tango argentin. Parmi eux, le bandonéoniste William Sabatier. En résidence à l'auditorium de Dijon, le musicien a donné des concerts et préparé un album reprenant l'intégrale des concertos de Piazzolla. Il sortira au mois de novembre 2021. 

Le bandonéon de père en fils

Considéré comme l'un des interprètes et arrangeurs de référence de l'œuvre d'Astor Piazzolla, William Sabatier mène une carrière soliste depuis plus de 20 ans.
Il a parcouru les scènes d'Europe, s'est produit aux côtés de grands orchestres symphoniques avec son bandonéon. C'est à 6 ans qu'il découvre l'instrument, pour d'abord faire comme son père qui faisait danser les bals populaires, avant d'être emporté par la ferveur du tango et de son maître incontesté, Astor Piazzolla. 

Plutôt que de faire ma crise d'ado en écoutant du rock, moi je l'ai faite avec Astor Piazzolla

William Sabatier

Bandonéoniste

Piazzolla dans la peau et dans les doigts 

Depuis qu'il est installé en Côte-d'Or, William Sabatier a noué un lien fort avec l'Orchestre Dijon Bourgogne. La même connivence qui unirait un couple dansant le tango. Les concerts Interrompus par les confinements successifs, l'orchestre et le musicien ont profité de cette pause imposée pour enregistrer un album hommage reprenant les concertos de Piazzola. "Avec l'orchestre, il y a une communion qui se fait, on se retrouve musicalement et puis l'orchestre est très exigeant; et ça me fait du bien, je me sens accompagné et aidé, la musique est encore plus belle", se réjouit William Sabatier.

Une tâche qui s'est pourtant avérée assez délicate. Car une grande partie de la musique de Piazzolla était le fruit de l'improvisation. "Ce sont deux concertos. Et si vous jouez uniquement ce qu’il y a marqué sur la partition, c’est d’un ennui prodigieux. Et Piazzolla le savait. Lui, il vous donne une trame, des portes de sortie. On a eu la chance qu’il nous joue cette œuvre et donc grâce à ça, on peut savoir jusqu’où on peut aller", confiait William Sabatier lors de l'enregistrement en mai dernier. 

Pour Leonardo Garcia Alarcon, le chef d’orchestre de l’ODB, lui aussi argentin, la rencontre avec William Sabatier a été un véritable coup de foudre. "Je l’ai entendu à l’aveugle, sans savoir qui il était et je me suis dit: c’est un Argentin qui joue. Mais non. C’est quelqu’un qui est né à Clermont-Ferrand et qui habite maintenant à Dijon. Il peut rendre cette richesse à la France et partout dans le monde. À mon avis c’est le meilleur bandonéoniste actuel".

Le disque "Piazzolla Concertos" sortira le 5 novembre 2021.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique du Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.