Musicora à Paris : le salon des musiques "sur-mesure" joue une partition innovante

Le grand salon annuel consacré à la musique se tient jusqu’à dimanche à la Grande Halle de la Villette à Paris, entre découvertes, initiations et innovations. 

Le salon Musicora se tient à la Grande Halle de la Villette à Paris jusqu\'au dimanche soir 30 avril.
Le salon Musicora se tient à la Grande Halle de la Villette à Paris jusqu'au dimanche soir 30 avril. (Musicora)

Le grand salon annuel consacré à la musique, sous toutes ses expressions et ses vecteurs, accueille le public jusqu'au dimanche 30 avril, à la Grande Halle de la Villette à Paris. Au programme : des concerts, des découvertes, de la vente d'instruments et de partitions. L'accent est mis cette année sur les innovations issues du numérique.

De la 3D pour le son

À l’oreille, c'est un saxophone comme un autre. Mais son bec tout rouge attire l’œil et intrigue. Depuis un an, l’entreprise Syos commercialise des embouchures de saxophones colorées et imprimées en 3D. L'innovation a été mise au point par l’acousticienne Pauline Eveno.

Des embouchures Syos de saxophone réalisées par la technique de la 3D.
Des embouchures Syos de saxophone réalisées par la technique de la 3D. (Musicora)

"Grâce à des becs personnalisés, on propose aux musiciens, un son sur mesure, avec des pièces différentes", explique-t-elle. Un algorithme permet d'analyser les réponses au questionnaire rempli par le commanditaire et il va en faire "une géométrie adaptée"

Le numérique sur tous les tons

Au milieu des stands de Musicora, on peut aussi découvrir de nouveaux instruments, comme le Sylphyo, un instrument à vent électronique sans fil, ou l’étrange Dualo, en forme d’accordéon, qui permet de jouer sur un clavier dont les notes s’allument.

Le \"Dualo\", un étrange accordéon au clavier coloré, présenté au salon Musicora 2017.
Le "Dualo", un étrange accordéon au clavier coloré, présenté au salon Musicora 2017. (Musicora)

À côté des inventeurs de nouveaux sons, les luthiers traditionnels et les éditeurs de partition rivalisent aussi d’imagination pour moderniser leurs activités. Marianne Rollet, la directrice de programme de Musicora, cite une contrebasse démontable, présentée en avant-première. "On a aussi des applications numériques comme les partitions intelligentes qui vous accompagnent et vous suivent quand vous jouez, explique Marianne Rollet. Elles peuvent même jouer les parties d'accompagnement."

Le salon Musicora fait aussi découvrir des applications pour apprendre la musique en ligne. Les enfants sont même invités à se mesurer dans des "music battles" de solfège...

Musicora à Paris : le salon des musiques "sur-mesure" - un reportage de Jean-Baptiste Urbain
--'--
--'--