Musiciens : les kinésithérapeutes ont la clé pour soulager les douleurs

À l'affut des troubles du corps des sportifs de haut niveau, les kinésithérapeutes sont également vigilants aux bras, aux dos et postures des virtuoses de musique. Reportage.

Voir la vidéo
France 2

Depuis les gradins, elle observe chaque geste, chaque posture. Coralie Cousin n'est pas une spectatrice ordinaire. Elle est kinésithérapeute. Loin du calme apparent, une répétition est un challenge très physique. Après des heures à répéter les mêmes gestes, Coralie Cousin va tenter de soulager douleurs et tensions grâce à de simples conseils. Comme pour les sportifs de haut niveau, les accidents aussi peuvent survenir. Avec une centaine de concerts par an, Dana Ciocarlie joue dans le monde entier. Un jour, elle a dû se rendre dans un cabinet de kinésithérapie à cause d'une grosse frayeur.

L'exemple de Robert Schumann en épouvantail

Si Dana Ciocarlie a soigné ses mains grâce à un accompagnement devenu indispensable, certains musiciens célèbres ont connu des issues plus tragiques. C'est le cas du compositeur allemand Robert Schumann. À force de solliciter ses mains, le ligament d'un de ses doigts s'est rompu, signant ainsi la fin de sa carrière de pianiste. Il n'y a pas que dans la musique classique qu'on prend désormais soin de son corps. À la veille de partir en tournée européenne, ce jeune groupe de métal prend un cours de kinésithérapie. Pas question de tomber malade. Alors que les concerts sont leur principale source de revenus, annuler une date est devenu quasiment impossible. Le groupe devra aussi porter des kilos de matériel et dormir dans un bus. Loin des excès entre chaque concert, ce sera donc repos imposé prescrit par le kinésithérapeute.

Le JT
Les autres sujets du JT