Mort de Patrick Juvet : une chanson inédite annoncée cette année

Célèbre dans les années 1970 pour ses tubes "Où sont les femmes?" et "I love America", le chanteur avait enregistré ces dernières semaines une chanson de sa composition.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Juvet lors du concert "Stars à Juan", organisé par l'association Child Star and Match au profit des enfants malades, à la pinède de Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), le 11 juillet 2019.  (ERIC DERVAUX / HANS LUCAS / AFP)

Sa voix raisonnera de nouveau. Une chanson inédite du chanteur disco Patrick Juvet, mort le 1er avril, va sortir cette année, a annoncé mercredi 7 avril son agent Yann Ydoux. Célèbre dans les années 1970 pour ses tubes "Où sont les femmes?" et "I love America", Patrick Juvet avait enregistré ces dernières semaines une chanson inédite, de sa composition. Le titre sortira comme prévu, a indiqué Yann Ydoux, désigné exécuteur testamentaire par l'artiste.

Selon les premiers éléments de l'autopsie, le chanteur a été emporté à l'âge de 70 ans par un arrêt cardiaque à son domicile de Barcelone (Espagne). Après une crémation dans l'intimité familiale en Espagne, ses cendres seront rapatriées en Suisse dans les prochains jours.

"Patrick avait encore pleins de projets"

Ses dernières apparitions sur scène remontent à la tournée "Âge tendre et tête de bois" dans les années 2000, soit une sorte de "all-star" des vedettes populaires. Dave, Sheila, Michèle Torr ou encore Stone et Charden étaient également à l'affiche à cette époque. 

"Quand je l'ai retrouvé pour cette tournée, il sortait d'une passe difficile, avait expliqué Christophe Dechavanne, producteur de la tournée. Ce métier est difficile quand on n'est pas sans arrêt au top. J'ai eu le plaisir de le voir reprendre un immense goût pour la vie et la scène. Il faisait attention à lui avec un régime. J'ai assisté avec bonheur à tout ça." "Patrick avait encore pleins de projets, notamment un nouvel album en tant que compositeur", avait ajouté son agent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.