Hommage : l'adieu à Michel Legrand

Ce furent des adieux pleins d'émotion à l'image de la musique de Michel Legrand.

FRANCE 3

Le cercueil de Michel Legrand arrive sur la scène du théâtre de Marigny (Paris), sous l'ovation du public, là où se joue chaque soir Peau d'âne, à l'endroit même où le compositeur avait fait son ultime apparition, en novembre dernier. "Il y a peut-être un avantage. La mort certes mène à une chose, elle permet à la France de se rendre compte du génie de Michel Legrand", a déclaré l'écrivain Frédéric Beigbeder en hommage au compositeur. Un peu plus tôt, vendredi 1er février, familles et amis s'étaient retrouvés dans la cathédrale orthodoxe du 8e arrondissement de Paris pour des obsèques dans l'intimité, autour de Macha Méril, la femme du compositeur.

Un monstre sacré

De nombreuses personnalités étaient présentes comme Claude Lelouch et Brigitte Macron. Célèbres ou anonymes, tous ont un souvenir tendre à partager. "Il m'a tellement donné qu'il ne me quittera jamais", confie Didier van Cauwelaert. "Il fait partie des monstres sacrés", ajoute un homme venu lui rendre hommage. Au même moment, sur la place de l'Hôtel de Ville, l'hommage est musical. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le compositeur français Michel Legrand lors du festival du film de Venise (Italie), le 28 août 2014.
Le compositeur français Michel Legrand lors du festival du film de Venise (Italie), le 28 août 2014. (TIZIANA FABI / AFP)