Metallica : un nouveau morceau, un futur album et toujours la même démesure

Le groupe Metallica a mis en ligne jeudi soir un nouveau clip, premier extrait de leur futur album à sortir en novembre. "Hardwired" est tout à fait dans la lignée de ce que produit le groupe depuis 30 ans. Une formation qui accumule les records, et qui est aujourd'hui devenu rien moins que l'un des plus grands groupes du monde.

(Metallica joue régulièrement sur les plus grandes scènes aux quatre coins de la planète, ici au festival de Reading en août 2015 © Goodgroves/REX Shutters/SIPA)

Comme un éclair dans la nuit, une tornade dans la torpeur d'une fin d'été, une claque alors qu'on commence à s'endormir... Le nouveau morceau de Metallica c'est tout cela à la fois. Tempo ultra-rapide, rythmes saccadés et guitares façon Formule 1, ce premier extrait - Hardwired - a tout pour ravir les fans de Metallica. Plus que cela, c'est la promesse d'un nouvel album studio pour le groupe, le onzième, dont la date de sortie a été annoncée en même temps que ce premier morceau : le 18 novembre.

Comme toute institution qui se respecte, le groupe a publié un communiqué jeudi soir, écrivant sa joie d'annoncer une nouvelle "tant attendue " ; cela faisait en effet huit ans et l'album Death Magnetic que les Californiens n'avaient pas remis leurs guitares sur le métier.

Seigneurs du rock

Il faut bien se rendre compte de ce qu'est devenu Metallica. Formé il y a 35 ans à Los Angeles et la rencontre entre le chanteur James Hetfield et le batteur Lars Ulrich, suite à une petite annonce passée dans la presse, le groupe est aujourd'hui bien plus que ce à quoi beaucoup veulent le cantonner, c'est-à-dire un simple groupe de métal. A l'égal d'AC/DC ou des Rolling Stones, il peut faire se déplacer plusieurs dizaines de milliers de spectateurs à chaque concert. La ligne musicale, elle, a peu bougé, les principes non plus : Metallica, ce sont des hymnes martelés sans relâche depuis le début des années 1980.

En dix albums produits jusqu'à maintenant, Metallica n'a quasiment jamais déçu, même si comme toujours les premiers millésimes, de Kill'em All à ReLoad , sont toujours les meilleurs. Même les fans écoeurés par le naufrage de Lulu , cet album produit conjointement avec Lou Reed il y a cinq ans, sont toujours là. Et même les puristes, les durs, les tatoués, versent quelques larmes en écoutant Nothing Else Matters .

Une énorme machine

La force artistique de Metallica, c'est de ne ressembler à personne. Les inspirations se nomment bien sûr Black Sabbath ou Motörhead, mais la musique pioche à droite à gauche, du bon vieux rock and roll au heavy metal et au punk. Metallica, c'est aussi une énorme machine commerciale et tout le monde peut s'en rendre compte actuellement, ne serait-ce que dans la rue, dans la campagne de pub du costumier italien Brioni qui utilise les quatre musiciens comme égéries. Cela dit tout du succès commercial de Metallica, qui a surmonté bien des écueils, entre dépressions et changements de bassistes.

Aujourd'hui, Metallica est l'un des groupes les plus rentables de l'histoire, et il accumule les records : plus de 200 millions d'albums vendus, dont plus de 30 millions rien que pour ce disque devenu culte, Metallica , plus connu sous le nom de Black Album . Il est désormais loin le temps où Metallica prenait la tête de la lutte contre Napster, précurseur du téléchargement illégal, et se faisait détester pour cela. Il est loin aussi le temps de la dépression, de l'alcoolisme du chanteur James Hetfield obligé de subir une cure en plein enregistrement de l'album St. Anger . Aujourd'hui, Metallica est une entreprise à gros budget qui fait vivre des centaines de personnes, entre les concerts et les albums. Avec toujours ce côté rassurant, comme le montre ce nouveau titre Hardwired : toujours placer la musique au centre du jeu.