Cet article date de plus de neuf ans.

Les assureurs de Johnny réclament 2,3 millions d'euros au Dr Delajoux et à sa clinique

En novembre 2009, le chanteur a été opéré par Stéphane Delajoux. Des complications avaient ensuite conduit à son hospitalisation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Johnny Hallyday peu avant le match de rugby Stade français - Racing metro du 3 décembre 2011 au Stade de France à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Pour les assureurs de Johnny Hallyday, l'argent demandé est à la hauteur du préjudice subi. Ils réclament 2,3 millions d'euros au Dr Stéphane Delajoux, qui a opéré le rockeur fin 2009, et à la clinique du Parc Monceau (Paris 17e), pour indemnisation de la tournée annulée début 2010 après les complications médicales subies par le chanteur. Une première audience technique s'est tenue lundi 5 décembre devant le tribunal de grande instance de Paris.

En novembre 2009, Johnny, souffrant d'une hernie, avait été opéré par le neurochirurgien Stéphane Delajoux. Quelques jours plus tard, il avait dû retourner à la clinique, où le médecin avait dû intervenir à nouveau. Le lendemain, il avait pris l'avion pour Los Angeles, où une infection avait nécessité son hospitalisation en urgence et une nouvelle intervention.

Deux ans plus tard, les assureurs du chanteur attaquent le neurochirurgien et la clinique du Parc Monceau. Lors d'une réunion, le producteur Jean-Claude Camus et les assureurs auraient "évalué ensemble le préjudice subi à (...) 6 025 000 euros". Les assureurs ont décidé de réclamer un peu plus du tiers de cette somme au Dr Delajoux et à la clinique. "En effet, écrivent les assureurs, Johnny Hallyday a indiscutablement contracté une infection dans les suites de l'une ou l'autre des interventions pratiquées par le Dr Delajoux." Aucune date de procès n'a encore été fixée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.