Le marché de la musique, en hausse en 2016, reprend des couleurs

Le marché de la musique affiche une croissance de 5,4% en 2016 par rapport à 2015, portée par la croissance du streaming.

Il s\'est vendu près de deux millions de vinyls en 2016. 
Il s'est vendu près de deux millions de vinyls en 2016.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep) a publié mardi 27 février ses chiffres annuels. Bonne nouvelle : le marché de la musique va bien. Il a affiché en 2016 une croissance positive de 5,4% par rapport à 2015. 

Cette hausse n’était pas arrivée depuis 2002. D’après le rapport du Snep, le marché de la musique a atteint les 450 millions d’euros de revenus en 2016. Pourtant, les ventes de CD continuent de baisser : moins 2,5% pour l'année dernière. La croissance a été tirée par les ventes en ligne.

Le streaming remplace les CD

Le marché de la musique s'est largement appuyé sur le téléchargement légal et le streaming : ils sont à l'origine de près de la moitié des revenus musicaux (41%). Le streaming consiste à écouter des titres via une plateforme de téléchargement. Il affiche 37% de croissance en 2016. Près de 28 milliards de titres ont été écoutés sur les différentes plateformes, c’est trois fois plus qu'il y a trois ans. Les revenus du streaming représentent aujourd'hui près d'un tiers du marché global de la musique.

Par ailleurs, l'année 2016 a vu les disques vinyles connaître une hausse de 72% en 2016 par rapport à 2015. Il s'en est vendu plus de 1 700 000 l'année dernière.