Cet article date de plus de quatre ans.

Non, "Stairway to Heaven" de Led Zeppelin n'est pas un plagiat

Les membres survivants du groupe de hard rock étaient accusés d'avoir copié des passages de "Taurus", signé par le groupe Spirit. Un jury de Los Angeles a finalement estimé que ce n'était pas un plagiat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Robert Plant, l'ex-chanteur de Led Zeppelin, lors d'un concert à Austin, au Texas (Etats-Unis), le 20 mars 2016. (SUZANNE CORDEIRO / CORBIS ENTERTAINMENT GETTY IMAGES)

Les fans de Led Zeppelin peuvent être rassurés. L'arpège de guitare de la ballade mythique Stairway to Heaven n'est pas un plagiat, comme l'affirmait le groupe Spirit. Un jury l'a décidé, jeudi 23 juin, au tribunal fédéral de Los Angeles.

Dans ce procès très médiatique, les deux ex-stars de Led Zeppelin (le groupe a été dissous en 1980), le chanteur Robert Plant et le guitariste Jimmy Page, ont assuré qu'ils n'avaient pas dérobé la mélodie d'introduction de leur chanson emblématique à Taurus, morceau instrumental du groupe Spirit. La plainte a été déposée il y a deux ans par Michael Skidmore, gérant de la succession du compositeur de Taurus, Randy California. Il demandait des dommages et intérêts de 3,4 à 13,5 millions de dollars, et une mention d'auteur pour la participation à l'écriture de "la plus formidable chanson du rock".

Francetv info revient sur les arguments qui ont développé par les deux parties avant la décision.

Les arguments de la défense

Robert Plant a raconté, mardi 21 juin devant le tribunal, sa version de la genèse de Stairway to Heaven, ci-dessous, enregistrée entre la fin 1970 et début 1971, trois ans après la sortie de Taurus. Un soir de répétition dans la campagne anglaise, "je me suis assis avec Jimmy [Page] près du feu et j'avais le premier couplet qui allait avec ce qu'il jouait", a affirmé Robert Plant, âgé de 67 ans.

La défense des membres de Led Zeppelin a également fait intervenir un professeur de musicologie, Lawrence Ferrara, qui soutient que les similarités entre les deux morceaux relèvent d'une progression musicale utilisée depuis des siècles.

Les arguments du plaignant

Si le guitariste de Spirit, Randy California, qui a composé Taurus, dont la mélodie est ci-dessous, n'a jamais engagé de poursuites avant sa mort par noyade en 1997, il a toutefois longtemps maintenu auprès de ses proches et dans certains articles de presse qu'il méritait un crédit d'écriture pour Stairway to Heaven, qualifiant la chanson de "vol."

Jimmy Page a, de plus, soutenu ne pas se souvenir d'avoir assisté à un concert de Spirit ni rencontré ses musiciens. Il a aussi assuré avoir entendu pour la première fois Taurus il y a quelques années seulement, quand son gendre lui a fait découvrir ce morceau sur internet pour le comparer à Stairway to Heaven. Or Led Zeppelin, qui inclut aussi le bassiste et pianiste John Paul Jones et le batteur John Bonham, avait fait la première partie de Spirit pour son concert inaugural en Amérique, le 26 décembre 1968 et partagé plusieurs fois l'affiche avec le groupe entre 1968 et 1969.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.