Cet article date de plus de sept ans.

Le grand retour de "Samson et Dalila" à l’Opéra de Paris

Après le Palais Garnier, l'Opéra de Paris fait son ouverture de saison lyrique à Bastille. Pour cette rentrée c'est une œuvre qui n'a pas été jouée dans l'illustre maison depuis 25 ans qui est présentée, "Samson et Dalila" de Camille Saint-Saëns.

Article rédigé par Thierry Fiorile
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
"Samson et Dalila" à l'opéra Bastille  (MARTIN BUREAU / AFP)

Samson et Dalila revient à l’Opéra de Paris après 25 d’absence. L’œuvre est jouée en ce moment à Bastille. Samson et Dalila, c'est l'opéra de Saint-Saëns le plus connu. De sa création en 1877 à la fin du XIXe siècle il a écumé l'Europe. Œuvre musicale foisonnante, elle ravit les amateurs de chœurs.

Mais monter aujourd'hui les déboires de Samson, héros du peuple hébreu séduit et berné par la tigresse philistine Dalila, c'est risquer de tomber dans les références bibliques, pour ne pas dire les bondieuseries.

"Samson et Dalila" revient à l'Opéra de Paris après 25 ans d'absence

La fin de la pièce modifiée par le metteur en scène

Le metteur en scène Damiano Michieletto a donc choisi de se concentrer sur l'histoire d'amour. Iil se permet même de changer la fin: c'est Dalila qui entraîne tout le monde vers la mort, et non Samson. Ce qui ravit la jeune et prometteuse mezzo-soprano géorgienne, Anita Rachvelishvili : "Il a eu la très bonne idée de ne pas seulement faire de Dalila une femme cruelle. Elle n’est pas que ça, elle a des émotions, elle est amoureuse de Samson. C'est aussi une femme patriote, qui a des obligations. Donc, d’une certaine façon, elle fait des choses qu’elle ne veut pas. Cette façon de terminer l’œuvre est intelligente et je suis ravie de faire quelque chose que je sens juste."

"Samson et Dalila" de Camille Saint-Saëns est à l'opéra Bastille à Paris, jusqu'au 5 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.