Cet article date de plus de sept ans.

Le doigt d'honneur de M.I.A. au Super Bowl passe de 1,5 à 16 millions de dollars

La chanteuse anglo-sri-lankaise est poursuivie par la National Football League américaine après avoir levé son majeur lors de la mi-temps du Super Bowl en 2012.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse M.I.A. lors de sa performance à la mi-temps du Super Bowl à Indianapolis (Etats-Unis), le 5 février 2012. (KEVIN MAZUR / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)

Un majeur levé à 16 millions de dollars (quelque 11,5 millions d'euros). La National Football League (NFL) qui avait porté plainte contre M.I.A., la chanteuse anglo-sri-lankaise qui avait fait un bras d'honneur lors de sa prestation à la mi-temps du Super Bowl en 2012, en remet une couche, selon Les Inrocks, mardi 18 mars. 

 

Alors qu'elle avait demandé 1,5 million de dollars après les faits, la NFL "vient d’ajouter une seconde plainte pour la mauvaise publicité dont elle a été victime", explique l'hebdomadaire culturel. Un préjudice que la ligue estime à 15,1 millions de dollars. De son côté, l'avocat de la chanteuse a listé "les comportements (…) inacceptables de ses joueurs, capitaines, coachs, managers et des artistes choisis et soutenus par la NFL pour assurer la mi-temps" de cet évènement télévisé, le plus regardé aux Etats-Unis.

Pendant ce temps, M.I.A demandait à Madonna sur Twitter si elle pouvait lui emprunter 16 millions. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.