"Norman Fucking Rockwell !" : Lana Del Rey, simplement majestueuse

Plusieurs fois repoussé, longtemps attendu, "Norman Fucking Rockwell !" sort ce vendredi, objet étonnant, exigeant, très touffu et pourtant magnifiquement dépouillé. S'éloignant de la pop qui a offert à Lana Del Rey le statut de star, ce disque est sûrement celui qui lui ressemble le plus.

Lana Del Rey sort un nouvel album très attendu, \"Norman Fucking Rockwell !\"
Lana Del Rey sort un nouvel album très attendu, "Norman Fucking Rockwell !" (DANNY LAWSON / MAXPPP)

Peu d'albums, dans n'importe quel champ musical contemporain, possèdent cette beauté immédiate, cette attraction instantanée, comme celle qui émane de manière éclatante de Norman Fucking Rockwell !.

Avec Norman Fucking Rockwell !, c'est comme si Lana Del Rey s'assumait enfin tout entière. Loin de n'être qu'une pop star aux millions de disques vendus, une diva caricaturée, la chanteuse de 34 ans est une créatrice fabuleuse.

Sa voix lancinante, sublimée par le travail du producteur Jack Antonoff, habille parfaitement des chansons amples et émouvantes. Lana Del Rey n'a pas son pareil pour capturer l'âme californienne et sa mélancolie pop, la plage, le surf, les Beach Boys, le soleil éternel...

Hors format, un titre de plus de dix minutes (Venice Bitch) par exemple, ce disque est peut-être son plus beau. De Norman Rockwell l'illustrateur, chanté par Johnny ou Eddy chez nous, Lana Del Rey capture la puissance des images simples mais signifiantes, sauf qu'elle les chante de manière plus émouvante que jamais.

Lana Del Rey, compositions majeures
--'--
--'--

Lana Del Rey, Norman Fucking Rockwell ! (Interscope). Album disponible. En concert le 23 février à l'AccorHotels Arena de Paris.