Cet article date de plus de trois ans.

Lana Del Rey, une voix puissante qui se (re)découvre

La chanteuse américaine Lana Del Rey sort vendredi son huitième album, "Chemtrails Over The Country Club", comme toujours avec elle une célébration d'un passé révolu, californien et cette fois très féminin. Avec une voix qui, sur disque comme  dans l'industrie musicale, porte de plus en plus.

Article rédigé par Yann Bertrand
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Lana Del Rey entourée de ses amies sur la pochette de son nouvel album, "Chemtrails Over The Country Club". (DR)

On ne peut pas dire qu'elle ait franchement levé le pied. Août 2019 : Lana Del Rey dévoile Norman Fucking Rockwell, un album suivi d'un triomphe critique. Un an plus tard, surprise, c'est dans un recueil de ses poèmes qu'elle fait entendre sa voix, Violent Bent Backwards Over The Grass. Et voilà qu'aujourd'hui, elle surprend encore.

Car si à 35 ans, Lana Del Rey semble avoir dépassé le stade des moqueries de début de carrière - trop maniérée, peu naturelle, jugée sous toutes les coutures avec les remarques les plus sexistes -, ce huitième album est une nouvelle redécouverte. Hommage poignant à Laurel Canyon, bastion de la création folk dans la Californie des années 1970, on y entend une simplicité peu éprouvée jusqu'ici par la chanteuse.

Et l'hommage ne trompe pas, puisque Lana Del Rey reprend For Free, morceau de son idole et inspiratrice Joni Mitchell pour clôturer l'album en compagnie de la chanteuse Weyes Blood... Lizzy Grant, de son vrai nom, est aujourd'hui une voix puissante d'une industrie musicale américaine au sein de laquelle les femmes sont à la pointe. Lana Del Rey évoque en creux, et dans plusieurs morceaux, une lutte de dix ans pour se faire une place.

En prônant la sororité, Lana Del Rey s'est échappée du regard des hommes, qui avait tendance à l'enfermer dans un rôle bien trop étroit. C'est aujourd'hui, une artiste et une interprète plus libre que jamais.

"Chemtrails Over The Country Club", le nouvel album de Lana Del Rey | La chronique de Yann Bertrand

Lana Del Rey, Chemtrails Over The Country Club (Polydor/Universal). Album disponible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.