La robe de mariée d'Amy Winehouse portée disparue

Elle a été volée à son domicile londonien alors qu'elle devait être vendue aux enchères. Une robe de soirée a également été dérobée.

Amy Winehouse photographiée le 1er février 2007 à New York.
Amy Winehouse photographiée le 1er février 2007 à New York. (BROOKE NIPAR / MAXPPP)

MUSIQUES - Deux robes d'Amy Winehouse ont été volées à son domicile londonien alors qu'elles devaient être vendues aux enchères, a annoncé jeudi 1er novembre la Fondation Amy-Winehouse. La robe de mariée de la chanteuse britannique morte l'an dernier fait partie des pièces disparues.

La robe de mariée – une robe courte blanche et rouge à fines bretelles – aurait pu s'arracher 100 000 livres (124 000 euros) aux enchères, selon les estimations d'un porte-parole de la fondation. L'autre tenue dérobée, une robe de soirée aux imprimés de papier journal, aurait pu se vendre 30 000 livres (37 000 euros), selon la même source. 

Aucune trace d'effraction

Il ne semble pas y avoir de traces d'effraction au domicile de la chanteuse, qui est désormais en vente. Les deux robes "devaient revenir à la fondation mais quelqu'un va peut-être essayer de les vendre", selon le porte-parole. "La robe qu'Amy a portée pour la couverture de l'album Back To Black s'est vendue 40 000 livres et l'argent est revenu à la fondation, et une autre robe a été cédée pour 30 000" livres, a-t-il rappelé.

Amy Winehouse, la diva britannique de la soul, avait été retrouvée morte à l'âge de 27 ans à son domicile londonien en juillet 2011, à la suite d'une trop forte absorption d'alcool. La jeune femme avait bataillé pendant des années contre sa dépendance à la drogue et à l'alcool. A sa mort, sa famille a créé une fondation à son nom pour venir en aide aux jeunes alcooliques et toxicomanes.