La musique française n'a jamais autant rapporté à l'étranger

 Le hip-hop et l'électro française cartonnent à l'étranger.

David Guetta est l\'artiste français qui cumule le plus de ventes à l\'international.
David Guetta est l'artiste français qui cumule le plus de ventes à l'international. (IAN WEST / MAXPPP)

La musique française s'exporte de plus en plus, et a connu une croissance de 6,7% à l'étranger en 2018, atteignant pour la première fois un chiffre d'affaires de 302 millions d'euros, selon le Bureau export de la musique qui publie un bilan, jeudi 27 juin.

David Guetta, artiste français le plus rentable 

C'est le hip-hop et les musiques électroniques made in France qui marchent le mieux à l'étranger. David Guetta est l'artiste français qui cumule le plus de ventes à l'international. Le DJ a encore cartonné en 2018 avec son album 7, qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Derrière lui, deux autres habitués, Maître Gims et Jain, la Toulousaine désormais bien connue aux États-Unis.

Au même niveau, on trouve deux surprises : Gregory Porter et Melody Gardot. Ces artistes de jazz ne sont pas français, mais sont édités par Universal Music France. Ensuite, on trouve Imany, Caravan Palace, Carla Bruni, Damso ou Nekfeu.

Tez Cadey et Christine and the Queens, des icônes à l'étranger

Certains artistes français sont devenus des icônes dans certains pays. C'est le cas de Chris (ex-Christine and the Queens), notamment en Angleterre et aux États-Unis.

À 25 ans, Tez Cadey a signé le plus gros carton français à l'étranger, avec son titre Seve, téléchargé près de trois milliards de fois. Numéro un en Chine, plébiscité par l'Asie, le jeune homme, né aux États-Unis mais qui a passé une partie de son enfance à Lille, poursuit une carrière étonnante.

À noter que 67% des revenus de vente de musique française à l'étranger proviennent du streaming.