L'Opéra de Paris accueille à nouveau le public à partir du 21 mai : au programme "Le soulier de satin" et un hommage à Roland Petit

C'est une reprise très attendue : l'Opéra de Paris rouvre ses portes dès le 21 mai avec une création mondiale et se projette sur sa fin de saison jusqu'en juillet. Côté ballet un hommage à Roland Petit ravira les amateurs à partir du 28 mai.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La scène de l'Opéra Garnier en septembre 2020. (GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR /)

Conformément aux récentes annonces gouvernementales, la direction de l'Opéra national de Paris a annoncé sa réouverture "dans les meilleures conditions et dans le respect des mesures sanitaires".

"Le soulier de satin", création mondiale pour démarrer 

Le public pourra ainsi découvrir au moins en partie le programme de fin de saison. A commencer par la très attendue création mondiale Le Soulier de satin de Marc-André Dalbavie, avec une mis en scène par Stanislas Nordey au Palais Garnier. Les quatre premières représentations, du 21 mai au 13 juin, débuteront à 14h afin de respecter les contraintes de couvre-feu. Pour ceux qui ne pourront y assister, le spectacle sera retransmis en différé sur la plateforme L'Opéra chez soi le 13 juin à 14h30, et le 19 juin sur France Musique à 20h. 

Les représentations de Tosca de Giacomo Puccini (dans la mise en de Pierre Audi) connaîtront également une adaptation horaire et débuteront à 17h du 4 au 8 juin, puis à 19h à compter du 11 juin. Enfin, autre reprise, La Clémence de Titus de Wolfgang Amadeus Mozart (mise en scène de Willy Decker) clôturera la saison lyrique avec six représentations exceptionnelles.

Côté Académie de l'Opéra de Paris, Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten ouvre le bal avec une représentation le 19 mai à 18h au Théâtre des Bouffes du Nord. Le spectacle sera disponible à partir du 10 septembre sur L'Opéra chez soi. 

Des concerts lyriques consacrés à l'œuvre de Piotr Ilitch Tchaïkovski se tiendront également à la même période, le 6 juin à 16h et les 9 et 12 juin à 19h30 à l’Opéra Bastille.

Côté ballet

Les représentations de la soirée Hommage à Roland Petit, dont l'avant-première jeune aura lieu le 28 mai, se dérouleront du 30 mai au 7 juillet, avec des horaires adaptés à l'évolution graduée du couvre-feu. Ainsi, la soirée débutera à 18h jusqu'au 8 juin, puis à 19h30 à compter du 10 juin. Les matinées des 6 juin, 27 juin et 4 juillet débuteront à 14h30. 

Les représentations du ballet Roméo et Juliette de Rudolf Noureev, débuteront le 10 juin à 19h, à l'exception de la matinée du 20 juin à 14h30. A partir du 30 juin, date de fin du couvre-feu, les représentations commenceront à 19h30. 

Du 9 au 14 juillet, le spectacle Jeunes danseurs reviendra sur la scène du Palais Garnier pour clôturer la saison chorégraphique avec une série de 6 représentations.

Nouvelle ère

Le nouveau directeur général de l'Opéra National de Paris, Alexander Neef, a annoncé en avril dernier la venue de Gustavo Dudamel qui succèdera à Philippe Jordan, le directeur musical qui aura si profondément marqué la maison pendant plus de dix ans. Ce dernier fera ses adieux aux scènes de l'Opéra de Paris le 2 juillet avec un concert exceptionnel donné à l’Opéra Bastille.

Depuis le début de la pandémie, l'établissement a enregistré plusieurs représentations, comme Aïda de Verdi, mis en scène par Lotte de Beer en février ou encore Faust, porté par le jeune metteur en scène allemand, Tobias Kratzer, en mars, diffusées en ligne sur leur site L'Opéra chez soi ou sur Culturebox..

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.