L'Américaine Weyes Blood sort son nouvel album, une observation de la solitude contemporaine

Son précédent album, "Titanic Rising", avait été un succès critique il y a trois ans ; l'Américaine Weyes Blood est desormais une artiste reconnue, et elle vient de sortir son cinquième album, "And In The Darkness, Hearts Aglow". Un disque comme une observation d'un monde désincarné, où les relations se fondent souvent sur du vide.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Américaine Weyes Blood sort son nouvel album "And In The Darkness, Hearts Aglow". (Neil Krug)

Entre opéra pop et lyrisme folk, ce disque est une référence. Référence parce qu'il réussit à rendre tangibles, et incroyablement beaux, des concepts vaporeux comme la solitude des nouvelles communications, la vacuité des algorithmes qui régissent nos vies. Le tout porté par la voix de Natalie Mering, alias Weyes Blood, complètement dans son thème : "Cela fait deux générations qu’on utilise le portable, et on voit bien ce qu’il provoque sur le système nerveux, ou sur notre sens du relationnel", nous dit-elle en préambule.

L'Américaine, autrice-compositrice, est impressionnante de facilité sur ce cinquième album, qu'elle considère comme la suite du précédent, Titanic Rising, lequel lui avait offert succès critique et populaire il y a deux ans. "En revenant sur scène après la pandémie, quand j’ai joué à Primavera ou ailleurs, j’ai bien remarqué que les gens avaient beaucoup écouté le disque pendant le confinement, dit-elle aujourd'hui. Il a grandi de manière totalement inattendue, parce qu’on ne faisait pas de promotion, mais je suis si reconnaissante que tant de monde ait choisi cet album pendant les moments de solitude, ou d’enfermement".

Depuis, le nom de Weyes Blood est devenu presque iconique dans la sphère indépendante, elle qui est signée sur le mythique label de Seatlle Sub Pop. Sa musique, et cet album, restent un moyen de se reconnecter à une humanité concrète.

Les choses ont changé trop vite, alors ne soyez pas trop durs envers vous-mêmes

Natalie Mering, alias Weyes Blood, à franceinfo

Comme un leitmotiv, elle l'affirme : "Nous avons tous grandi avec de belles idées capitalistes, sur ce que devraient être nos vies, et c’est déjà bien compliqué. Alors aujourd’hui, alors que nous affrontons des problèmes parfois abstraits comme le changement climatique ou la fureur politique, il est très important d’apprendre à se détendre, accepter une certaine fatalité, tout en restant présent pour les autres, en tant qu’individu". Et fatalement, la beauté de ce disque, et de cette voix par-dessus tout, restent longtemps en tête.

Le nouvel album de Weyes Blood, aussi beau que profond | La chronique de Yann Bertrand
écouter

Weyes Blood, And In The Darkness, Hearts Aglow (Sub Pop Records). Album disponible. En concert à Paris (Trianon) le 4 février.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.