Les souvenirs de Juliette Gréco vendus aux enchères pour 1,2 million d'euros

Quelque 750 lots, bibelots, meubles, œuvres d'art, vaisselle, bijoux et vêtements de la chanteuse ont été dispersés, un peu plus d'un an après sa mort.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Juliette Gréco le 5 février 2016 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

La vente aux enchères des souvenirs de Juliette Gréco a rapporté au total 1,2 million d'euros, a annoncé samedi 20 novembre la maison de ventes Crait-Müller. Entre jeudi et samedi, quelque 750 lots, bibelots, meubles, œuvres d'art, vaisselle, bijoux et vêtements de la chanteuse et comédienne ont été dispersés, un peu plus d'un an après sa mort en septembre 2020. Une foule nombreuse de collectionneurs et curieux est venue les voir à l'hôtel Drouot à Paris.

Un tableau de Serge Gainsbourg, que ce dernier avait offert en 1959 à Juliette Gréco, a lui été vendu pour 134 400 euros, un prix bien plus élevé que son estimation haute (50 000 euros). Cette huile sur toile, intitulée Enfants au square, représente Gainsbourg et sa sœur. Elève aux Beaux-Arts, Gainsbourg (de son vrai nom Lucien Ginsburg) s'est d'abord destiné à la peinture et au dessin avant de devenir chanteur.

Parmi les pièces les plus insolites, figuraient un répertoire Van Cleef & Arpels avec les coordonnées téléphoniques de nombreuses célébrités des années Saint-Germain-des-Prés, écrites de la main de Gréco. Il a été vendu 12 160 euros. La vente était organisée par Julie-Amour Rossini, petite-fille de la chanteuse et comédienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Juliette Gréco

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.