Cet article date de plus de trois ans.

"S'il ne nous avait pas rencontrés, Johnny serait mort ruiné" : le père de Laeticia Hallyday, André Boudou, défend sa fille

"Laeticia lui a fait du bien en lui donnant son amour", explique-t-il dans une interview à "L'Express".  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
André Boudou, le père de Laeticia Hallyday, lors des obsèques de Johnny Hallyday, le 9 décembre 2017.  (YOAN VALAT / AFP)

Le clan de Laeticia Hallyday contre-attaque. Après l'interview de la grand-mère Elyette Boudou, dans Midi libre, c'est au tour du père de la veuve du chanteur de prendre la parole, mardi 27 mars, dans une interview à L'Express. Il y défend le rôle qu'a eu sa famille auprès de Johnny Hallyday.

"Vous voulez savoir quel rôle a joué le 'clan Boudou', comme on nous appelle ?" lance-t-il, avant de donner sa réponse : "Nous avons fait du bien à Johnny. Quand Laeticia l'a rencontré, il n'était pas vraiment au mieux de sa forme." Et d'expliquer : "Johnny était un artiste dépressif, bourré de drogue, qui traînait 23 millions de dettes." Pour André Boudou, "Laeticia lui a fait du bien en lui donnant son amour" . 

Le père de Laeticia veut croire que sa famille a joué un rôle majeur auprès de Johnny. "S’il ne nous avait pas rencontrés, Johnny serait mort ruiné, il n’aurait pas eu la fin de carrière qu’il a connue, ni l’hommage national que la France lui a rendu. Et nous serions les Thénardier de la France ?" moque-t-il. Avant de poursuivre sur leur relation à tous les deux : "Je lui ai fait du bien en le conseillant dans ses affaires, sans que cela me rapporte un centime." Il l'assure : "Je n’ai pas fait perdre d’argent à Johnny. Au contraire… On s’est payé le beau-père de la star ! Ma relation avec lui ne m’a apporté que des emmerdes."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.