L’album "Johnny" affole les ventes avec 100 000 exemplaires écoulés en une semaine

La disparition de Johnny Hallyday l'année dernière n'a pas entamé l'enthousiasme de ses nombreux fans, bien au contraire, qui se sont précipités cette semaine sur "Johnny", un album de chansons réarrangées du rockeur.

(SEBASTIEN NOGIER / EPA)

Johnny Hallyday affole à nouveau les ventes : sorti vendredi, son album Johnny s'est déjà vendu à quelque 100 000 exemplaires. Le signe que sa disparition n'entame pas, au contraire, l'engouement de ses fans, d'autant que, contrairement à l'album posthume sorti il y a un an, celui-ci ne dispose d'aucun titre inédit. La semaine dernière, juste avant la sortie, Yvan Cassar avait d’ailleurs prévenu.

Quand vous faites un album, les gens peuvent aimer votre travail ou pas. L’important, c’est de se sentir en phase humainement avec ce qu’on a vécu avec lui…Yvan Cassarà franceinfo

Que le directeur artistique de cet album se rassure : les fans ont adhéré, c'est du moins ce que montrent les chiffres. Johnny et la version symphonique de ses plus grands tubes attirent toujours autant. Pour Universal Music, qui avait justement tablé sur une mise en place de 100 000 exemplaires, c'est une bonne nouvelle, il va déjà falloir rééditer. Pas encore de quoi concurrencer Mon Pays C'est L'amour, le disque posthume sorti l'année dernière par Warner et qui s'était arraché à 300 000 exemplaires en 24 heures.

La machine à vendre est bien enclenchée et les semaines à venir seront riches : le live des Vieilles Canailles, le live à Bercy de 2003, plusieurs coffrets liés à son histoire à l'Olympia, qui accueillera une journée spéciale le 1er décembre. Johnny posthume, c'est encore du Johnny, dans toute sa démesure.