Cet article date de plus d'un an.

Johnny Hallyday en tête des ventes de disques, deux ans après sa disparition

A quatre jours du deuxième anniversaire du décès de Johnny Hallyday, survenu le 5 décembre 2017, Johnny est toujours aussi présent : son dernier disque est en tête des ventes et une journée hommage lui est dédiée à l'Olympia.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le  29/10/2019, lors de la sortie du nouvel album de Johnny Hallyday. Le nouvel album posthume est déjà un immense carton de ventes (ALLILI MOURAD/SIPA)

Qui est en tête des ventes physiques d'albums et qui est à l'affiche d'un hommage-évènement dimanche 1er décembre à l'Olympia ? Johnny Hallyday, toujours là deux ans après sa mort.

L'ex-idole des jeunes reste un gros vendeur de disques. Cette semaine, Johnny - répertoire version symphonique - trône en tête des acquisitions physiques et le live des Vieilles Canailles - aux côtés de Jacques Dutronc et Eddy Mitchell - est 3e dans le classement du Snep (Syndicat national de l'édition phonographique).

"Il est toujours le taulier, il y a cette passion des Français pour lui"

"Il est toujours le taulier, il y a cette passion des Français pour lui", commente auprès de l'AFP Michel Jankielewicz, conseiller artistique de Laeticia Hallyday, veuve de la star. "Ça veut dire que personne ne l'a remplacé et puis il n'y a pas grand chose d'autre en ce moment en chanson francophone, mis à part Céline Dion (2e des ventes physiques) et Jean-Louis Aubert (4e). En attendant la sortie de l'album de Renaud", dissèque pour l'AFP Christian Eudeline, auteur de "L'encyclopédie Johnny".

En tenant compte des flux - immatériels, prisés d'un public plus jeune - l'interprète de L'envie est également 3e en version symphonique et 4e en mode Vieilles Canailles (derrière Dadju, 1er, et Céline Dion, 2e). "L'album symphonique sous la direction d'Yvan Cassar apporte quelque chose et Les Vieilles Canailles, c'est un vécu, un témoignage, un document rare", souligne Christian Eudeline.

4 000 spectateurs attendus le 1er décembre à l'Olympia

Pour combler le manque auprès des fans, l'Olympia accueille dimanche 1er décembre une journée Johnny, à quatre jours du deuxième anniversaire de son décès, le 5 décembre 2017. Soit trois projections concerts/témoignages du chanteur - 12h00, 16h00, 20h00, une heure et demie à chaque fois - pour conter l'histoire commune de Johnny et la mythique salle de concerts aux lettres rouges. La séance à 16h00 a été rajoutée devant la forte demande. "On attend à peu près 4.000 personnes, il ne doit rester que 200 places pour la séance de 16H00", précise Michel Jankielewicz. Et la séance de 20h00 sera diffusée dans 150 cinémas en France, Suisse, Belgique.

Les films sont en deux parties. Il y a d'abord des entretiens inédits, tournés par Michel Jankielewicz, où Johnny explique "comment il est devenu une star à l'Olympia", enrobés d'extraits de concerts dans cette salle (266 de 1961 à 2006). Puis il y a les duos live à l'Olympia, en 2000, "jamais diffusés", poursuit le conseiller de Laeticia, avec "France Gall, Patrick Bruel, Paul Personne, Pascal Obispo, Catherine Lara..."

Le son des parties concerts sera mixé en live, en fonction des réactions du public. "La salle de billard sera ouverte, un tatoueur sera là, il y aura des tenues de Johnny pour l'Olympia, des guitares, sa dernière moto", détaille Michel Jankielewicz.

Les détenteurs de billets VIP (à 100 euros, tous envolés, les autres tickets démarrent à 30) pourront accéder aux loges - "reconstituées sur photos, on était à la chasse de son canapé", sourit l'organisateur en chef - ainsi qu'au bar des artistes Le Marilyn. Le régisseur de Johnny, son habilleuse, son prompteur... seront à disposition des fans. Michel Jankielewicz s'attend même à voir des bikers devant l'Olympia : "Ils m'ont dit, s'il ne neige pas, on vient !"

Une pièce commémorative à la Monnaie de Paris

La Monnaie de Paris rend hommage à cette même occasion au monument du rock français avec une gamme d’objets issus de ses ateliers : miniset, blisters mini-médailles, mini-médailles et médaille de collection.

Pièce commémorative pour les deux ans de la mort de Johnny Hallyday édité par la Monnaie de Paris. (Monnaie de Parie)
Le lancement aura lieu le mercredi 4 décembre lors d’une soirée hommage à Johnny Hallyday qui accueillera gratuitement ses fans les plus fervents. Cette célébration sera marquée par la venue de bikers en Harley-Davidson et de la projection sur grand écran d’un des concerts mythiques de la star.

L’événement aura lieu dans la cour de la Monnaie de Paris, 11 Quai de Conti, dans le 6e arrondissement de Paris. Il sera accessible gratiuitement, mais uniquement sur réservation par ce lien : https://bit.ly/2OSQTRm

Le spectacle hommage annulé au Casino de Paris

Mais inscrire Johnny sur une affiche ne garantit pas le succès. "L'idole des jeunes", show indépendant du clan Hallyday, prévu au Casino de Paris, a été annulé. "La promo n'était qu'un cumul de clichés - photos de désert, grosse moto, aigle, pont de Brooklyn, guitare... - et il n'y avait pas de vedette", tacle Christian Eudeline.

Michel Jankielewicz n'a pas aimé la confusion engendrée : "Ils ont communiqué en parlant d'hommage annulé, et l'Olympia a reçu des coups de fil de gens inquiets. Voilà comment des gens aigris peuvent semer la panique et emmerder ceux qui font bien les choses". Lui, pour le futur, pense à une comédie musicale avec les chansons du patron sur le modèle "Mamma Mia !".

Par ailleurs, il y a toujours des messes dédiées à Johnny à La Madeleine. La prochaine est programmée le 9 décembre à 12h30, deux ans jour pour jour après les obsèques populaires de la rockstar qui avaient réuni plusieurs centaines de milliers de personnes sur les Champs-Elysées et autour de l'église parisienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.