Cet article date de plus de deux ans.

"J’attendais ce moment, je suis heureuse" : les fans au rendez-vous pour la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday

A 00h01, les fans ont enfin pu découvrir l'album posthume de Johnny Hallyday. Pour la sortie de "Mon pays, c'est l'amour", des évènements étaient organisés un peu partout en France. A Paris, la Fnac des Champs-Elysées a rouvert ses portes à minuit. Et sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, on pouvait écouter l'album en streaming. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christine (centre) est venue en famille à la Fnac des Champs-Elysées, exceptionnellement ouverte dans la nuit du 19 octobre, pour être l'une des premières à écouter le nouvel et dernier album de son idole Johnny Hallyday. (ALICE SERRANO / RADIO FRANCE)

Devant la Fnac des Champs-Elysées la nuit dernière à Paris, une foule clairsemée attend, silencieuse, sage même. Le Perfecto et les santiags se font rares, mais ils sont quand même quelques 200 fans a avoir fait le déplacement pour la sortie de Mon pays, c'est l'amour, l’album posthume de Johnny Halliday, sorti le 19 octobre dans les bacs.

Nathalie, elle, porte la panoplie complète, avec le tee-shirt à l’effigie de Johnny, et à l’approche de l’ouverture des portes du magasin, qui ouvre exceptionnellement à 00h01 pour l’événement, cette quinquagénaire brune s’impatiente. "Johnny, Johnny, Johnny !" scande la petite foule avant, enfin, de pouvoir descendre les marches quatre à quatre. Le collector et l’album simple dans les mains, Nathalie ne trouve pas ses mots. "On est les premiers à l’avoir", dit-t-elle, visiblement très émue. "Tu nous manques tellement Johnny, si tu savais ce que tu représentes", lâche-t-elle dans un sanglot.

Nathalie et son mari Bruno ont fait le déplacement à la Fnac des Champs-Elysées à Paris, spécialement ouverte dans la nuit du 19 octobre pour la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday.  (ALICE SERRANO / RADIo FRANCE)

Un peu plus loin, la pression retombe pour Christine, qui laisse exploser sa joie. "J’avais peur de ne pas en avoir. J’attendais ce moment depuis longtemps. Je suis heureuse !" lance-t-elle, impatience de découvrir le dernier opus de son idole.

Dès qu’on arrive dans la voiture, on le met aussitôt !

Christine, fan de Johnny

à franceinfo

Ici, Johnny se vend en vinyle, en cd, en cd collector, sa voix résonne dans tout le magasin et on découvre sur écran géant son dernier clip. Émotion, frissons, Eddy est lui aussi très touché de retrouver l’artiste : "L’entendre là… C’est Johnny quoi, on ne l’a pas oublié. Il sera toujours là."

Le fait qu’on puisse l’écouter alors qu’il est là-haut, qu’il n’est plus avec nous, c’est très émouvant.

Eddy, fan de Johnny

à franceinfo

Casque sur les oreilles, branché sur une borne géante installée sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, Olivier, lui, écoute l’album depuis 20 minutes. "Les premiers titres que j’ai écouté, j’ai eu un peu plus de mal, mais au fur et à mesure des chansons qu’on peut écouter, il y a vraiment une rythmique intéressante, un aspect country. On retrouve notre Johnny, heureux. On adore !" tranche le fan.

La plateforme de streaming Deezer proposait au public l'écoute gratuite et illimitée de l'album de Johnny Hallyday sur le parvis de la Gare Saint-Lazare à Paris à partir de minuit, le 19 octobre. (ALICE SERRANO / RADIO FRANCE)

Un Johnny éternel que vous pourrez écouter Gare Saint-Lazare jusqu’à dimanche soir.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.