Décès de Johnny Hallyday : qui participera à la procession des bikers ?

Demain, samedi 9 décembre, des centaines de bikers sont attendus sur les Champs-Elysées pour accompagner le convoi funéraire de Johnny Hallyday. La star aimait arpenter la route, et ce depuis toujours.

FRANCE 3

Fan de Harley et fan de Johnny. Pour suivre à moto le convoi funéraire sur les Champs-Élysées, Marc Cordou doit obligatoirement s'inscrire dans une concession parisienne de Harley Davidson. Marc Cordou a de la chance : il fera partie des 500 privilégiés autorisés à défiler. Les rares places dont disposait la concession sont parties en quelques minutes.

"Le client de la maison"

"On a fait des malheureux ce matin. Et encore, on avait une quarantaine de places, mais en cinq minutes, même pas, elles sont toutes parties", explique Nathalie Sanniez, manager de Harley Davidson Paris. La Harley, c'était la moto préférée du chanteur. Durant sa carrière, il en aura acquis des dizaines. C'est dans cette concession qu'il a acheté ses dernières grosses cylindrées : "C'était le client de la maison. Il y a eu une complicité que le hasard de la vie m'a offert de créer avec lui, et c'est quelque chose qui est d'autant plus fort pour moi", témoigne François Fournier, PDG de Road Star 92. Tous les bikers n'auront pas la chance de parader sur les Champs-Élysées, car l'hommage est uniquement réservé aux concessions parisiennes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Johnny Hallyday sur le tournage du film \"A tout casser\" de John Berry en 1968.
Johnny Hallyday sur le tournage du film "A tout casser" de John Berry en 1968. (CFPF / FINISTERE FILMS)