Cet article date de plus de quatre ans.

Johnny Hallyday, une voix unique et magnétique

Johnny Hallyday s'en est allé, laissant à ses fans des souvenirs de grand bonheur. Il était le charisme incarné, une force qui s'exprimait autant dans son tempérament que dans sa voix qui n'a jamais faibli.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Johnny Hallyday en concert à Nice en 2009
 (PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP)

La voix et le corps

Sa voix avait quelque chose de magnétique que le temps n'a jamais altéré. À 17 ans, au commencement, Johnny a un sourire ravageur, un physique de jeune premier, mais avec quelque chose d'animal.

Reportage : A. Guery / M. Ligneau / C. Rougerie / D. Levy / A. Jacquet / A. D'Abrigeon
Des États-Unis, Johnny puise son inspiration pour son déhanché chaloupé, qui fait fureur auprès du public. Dès 1969, il façonne son corps tel un athlète. Sculpté, surpuissant, il en impose dans ses spectacles. Sa voix, si légère à ses débuts, prend de l'intensité au fil du temps. 

Il y avait une espèce de violence, un peu sauvage qui tout d'un coup devenait poétique 

Jean-Jacques Debout
 
Certains comparaient la voix de Johnny Hallyday à celle d'un chanteur lyrique. Au service de la puissance, la technique ne dénature jamais cette voix qui parviendra, pendant près de 50 ans, à nous bouleverser.

La puissance d'un ténor et l'émotion du blues

Pour André Manoukian, la technique vocale de Johnny se rapproche de celle du ténor avec la force du blues. Le spécialiste évoque aussi un vibrato exceptionnel qui fera de Johnny un chanteur unique, même aux yeux de la postérité. "Ça ne s'apprend pas à l'école, ça se chope par mimétisme", explique le spécialiste.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.